Rudy2's Multilingual Blog

Just another WordPress.com weblog

LETTRES DE L’ AVOCAT AMERICAIN JONATHAN WILSON ET DU MEMBRE DU CONGRES JIM GUEST AU SUJET DE LA SITUATION DES VICTIMES DES ARMES NON LETALES

leave a comment »

Lettre expliquant le contexte factuel et juridique de la situation aux professionels de santé.

Traduite de l’anglais  par Rudy Andria.

Jonathan O. Wilson, Attorney at Law

P.O. Box 1102

Morrison, Colorado 80465

Fax: (303) 697-1189

9  Avril 2008
Madame, Monsieur
 
Ce cabinet d’avocats représente l’organisation “Liberté sans Harcèlement ni Surveillance Occultes” (alias “Liberté”), comprenant plusieurs centaines de membres au niveau national et international qui ont toutes les raisons de croire qu’ils sont ciblés par diverses armes non-létales. “Liberté” est actuellement en contact avec les législateurs, pour instituer des audiences et des enquêtes sur les nombreux abus contre les citoyens.
Le but de cette lettre est d’informer les membres de la santé publique du contexte factuel et juridique derrière de nombreuses plaintes contre les symptômes physiques et psychologiques que les patients attribuent aux armes non-létales. Il est venu à notre attention que les experts médicaux rejettent souvent ces allégations comme irréalistes et fausses et ils les attribuent à l’instabilité mentale. Il est difficile de prouver juridiquement le ciblage par les armes psychotroniques, puisque les tortionnaires opèrent à distance et en cachette, et, par voie de conséquence, le ciblage peut être écarté comme délirant. Étant donné la vaste portée de ciblage allégué, il y a un certain risque de paraître trop versé dans la thèse conspirationniste. Cependant, il existe des dénominateurs communs, tels que les doléances d’ordre physique et psychologique communes à  toutes les victimes, les scénarios de surveillance et les techniques de harcèlement.
Nous vous conseillons fortement de ne pas rejeter sommairement les plaintes des patients qui se déclarent ciblés par des armes non-létales à énergie dirigée, pour les raisons suivantes :
1. Des preuves étayent la conclusion qu’il existe des armes pouvant être utilisées contre les individus, basées sur les archives du Bureau Américain des Marques et des Brevets et sur les publications publiques faites par les agences. Il y a aussi d’autres technologies qui indiquent le degré de sophistication de cette technologie. Les armes sont censées être basées sur l’électromagnétisme, sur les micro-ondes, sur les ondes soniques, les lasers et sur d’autres types d’énergie dirigée. Elles ont reçu la qualification de “psychotroniques” dans l’avant-projet de la Résolution 2977 du Membre du Congrès, Dennis Kucinich:  la Loi de Conservation Spatiale de 2001.
2. En outre, il est incontestable que les agences gouvernementales ont utilisé, dans le passé, des citoyens dans des expérimentations sans leur permission; par exemple, les expérimentations humaines de la CIA signalées dans “Orlikow contre les Etats-Unis 682 F.Supp. 77” (D.D.C. 1988), ont impliqué l’administration secrète de l’acide lysergique diethylamide discutée dans “Les États-Unis contre Stanley, 483 Etats-Unis 669” (1987) et l’expérimentation chimique militaire débattue dans le Rapport 103-97 de Comité du Congrès, 103ème Congrès, 2ème Séance, S. Prt. 103-97 (8 décembre 1994).
3. Enfin, le pur et simple nombre important de personnes se plaignant d’être ciblées, y compris les gens détenant un diplôme de troisième cycle et jouissant d’une vie d’accomplissements, ainsi que les points communs dans les symptômes, tendent à l’emporter sur les réactions dédaigneuses basées sur les accusations de preuves anecdotiques ou de paranoïa collective.
Nous vous recommanderions donc de considérer au moins la possibilité de symptômes provenant des radiations, de l’électromagnétisme, de l’énergie sonique et d’autres types d’énergie inhabituels , ainsi que les symptômes psychologiques résultant d’un harcèlement intentionnel.
Bien cordialement
Jonathan O. Wilson
Avocat
—————————————–
NOTE DU TRADUCTEUR
Adresse de FFCHS
Freedom From Covert Harassment and Surveillance

P.O. Box 9022

Cincinnati, Ohio 45209
_________________________________________

Lettre du Membre du Congrès Américain, Jim Guest

Traduite de l’anglais par Rudy Andria

REP. JIM GUEST

Capitol Office

State Capitol

Jefferson City Mo.

573-751-0246

——————————————————-

District Office

Second Street

King City Mo.

660-535-6664

21 Mai 2009

A qui de droit
Cette lettre a pour but de solliciter de l’ aide pour de nombreux citoyens de notre pays, qui ont été injustement pris pour cible de torture par des armes électroniques et par des groupes occultes de harcèlement. De graves violations des droits à la vie privée et des blessures physiques ont été occasionnées par les agissements de ces groupes et par l’usage qu’ils font des armes dénommées “non létales”, chez des hommes, des femmes, voire des enfants.
Je vous prie de bien vouloir faire le nécessaire pour venir en aide à ces victimes et aussi pour mettre fin à l’usage massif de Verichip et de la technologie RFID, visant à pister et traquer les citoyens américains.
Bien avant que Verichip soit connu, on testait déjà ces dispositifs chez des citoyens américains, le plus souvent à leur insu et sans leur consentement.
Il y a de nouvelles révélations de risque de cancer, en plus des problèmes du respect  de la vie privée et des droits de l’homme avec l’usage de Verichip et des signaux de Radio Fréquence.
Je sollicite votre assistance pour mettre fin à ces abus et pour venir en aide à tous ceux qui sont déjà affectés.
Bien sincèrement,
Jim Guest
Membre du Congrès
—————————————————————-
NOTE DU TRADUCTEUR: La situation des victimes américaines telle qu’elle est présentée ici par MM. Wilson et Guest corroborent entièrement celle des autres victimes du reste du monde.

Written by rudy2

June 18, 2011 at 07:48

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s