Rudy2's Multilingual Blog

Just another WordPress.com weblog

ESPIONNAGE aux Etats-Unis : «J’avais le pouvoir d’écouter n’importe qui»

leave a comment »

Espionnage aux Etats-Unis : «J’avais le pouvoir d’écouter n’importe qui»

10 juin 2013 à 12:50

http://www.liberation.fr/monde/2013/06/10/espionnage-aux-etats-unis-j-avais-le-pouvoir-d-ecouter-n-importe-qui_909598

 

 

Article+vidéo Réfugié à Hongkong, l’Américain Edward Snowden, la source qui a fait fuiter des informations sur le programme de surveillance des communications, est sorti de l’ombre face à une caméra du «Guardian».

Par LIBERATION
Libération

Le quotidien britannique The Guardian a publié sur son site ce lundi un entretien vidéo dans lequel Edward Snowden, la source dans l’affaire du programme américain de surveillance des communications aux Etats-Unis, apparaît à visage découvert. Il explique sa décision de porter les informations et documents dont il disposait au grand jour et les risques auxquels il s’expose en révélant son identité.

Ex-employé d’un sous-traitant de l’Agence de sécurité nationale américaine (NSA), ce spécialiste informatique de 29 ans, a également travaillé comme technicien pour la CIA. Il s’exprime (en anglais) face caméra depuis un hôtel de Hongkong, où il s’est réfugié le 20 mai. Il répond calmement et clairement aux questions du journaliste du Guardian, Glenn Greenwald.

La semaine dernière, le Washington Post et le Guardian ont fait la lumière successivement sur deux programmes secrets de la NSA. L’un concerne la récolte depuis 2006 des données d’appels téléphoniques aux Etats-Unis par l’opérateur Verizon, et vraisemblablement d’autres opérateurs. L’autre programme, appelé Prism, vise à intercepter les communications d’internautes étrangers, se situant hors des Etats-Unis, sur neuf grands réseaux sociaux comme Facebook.

«La NSA cible les communications de tout le monde», dénonce Edward Snowden dans la vidéo. «Moi, derrière mon bureau, j’avais le pouvoir d’écouter n’importe qui, depuis vous-même ou votre comptable jusqu’à un juge fédéral ou même le Président. (…) Même si vous ne faites rien de mal, vous êtes surveillé et enregistré, et la capacité de stockage de ces systèmes augmente chaque année.»

Pourquoi a-t-il pris la décision de parler, de sacrifier sa vie confortable et entourée à Hawaii ? Snowden répond que «le public a droit à une explication de la part des personnes qui sont à l’origine de ces pratiques extérieures aux règles démocratiques». «Je suis juste un type normal qui a vu chaque jour ce qu’il se passait (…) Ce n’est pas à nous de décider si ces programmes sont acceptables ou pas, c’est au public de le faire. (…) J’ai décidé de parler au grand jour pour garantir l’authenticité de cette histoire, pour dire : voilà la vérité, voilà ce qu’il se passe, à vous de décider si c’est ce que nous devons faire ou pas.»

Extradition

Sur les risques qu’il encourt : «On ne prend par la décision d’aller contre l’une des plus puissantes agences du monde sans en comprendre les risques. Je vivrai avec cette peur le reste de ma vie. S’il veulent vous coincer, ils vous coincent le moment venu. (…) C’est une question de choix, qu’est-ce qui est le plus important pour vous ? Vous pouvez accepter de vivre une vie sans liberté mais confortable, c’est humain. Vous pouvez vous lever chaque matin, aller au travail, encaisser votre chèque en rétribution de votre travail qui, à son niveau, va à l’encontre de l’intérêt public, et aller vous coucher après avoir regardé la télé. Mais si vous réalisez que c’est ça le monde que vous avez contribué à créer, et que ça ira en empirant, vous vous rendez compte aussi que vous êtes prêts à accepter tous les risques, tant que le public est informé. (…) Ma plus grande peur, c’est que rien ne change.»

Sur la réalité de ses intentions : «Si j’avais simplement voulu faire du mal aux Etats-Unis, j’aurais pu faire tomber le système de surveillance, c’est l’affaire d’une après-midi. Mais ce n’était pas mon intention.»

«Je ne veux pas être au centre de l’attention du public parce que je ne veux pas être l’objet de cette histoire. L’objet, c’est ce que le gouvernement des Etats-Unis est en train de faire», a-t-il insisté auprès de l’équipe du Guardian, qui publie aussi un entretien écrit.

Le président de la commission du contre-terrorisme et du renseignement de la Chambre des représentants a demandé l’extradition de Snowden vers les Etats-Unis, appelant à le poursuivre «avec la plus grande force du droit». Snowden dit envisager de demander l’asile à l’Islande, réputée pour soutenir «ceux qui défendent la liberté sur Internet».

Written by rudy2

June 11, 2013 at 00:39

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s