Rudy2's Multilingual Blog

Just another WordPress.com weblog

HARCELEMENT DOSSIER N°6. HARCELEMENT/PISTAGE/TRAQUE/FLICAGE/PERSECUTION: COMMENT DES MILLIERS D’AMERICAINS INNOCENTS ET RESPECTUEUX DE LA LOI SONT QUOTIDIENNEMENT HARCELES ET TORTURES A DISTANCE PAR LA NSA VIA DES DISPOSITIFS DE SURVEILLANCE NEURALE. (RNM: REMOTE NEURAL MONITORING)

with 17 comments

HARCELEMENT DOSSIER N°6. HARCELEMENT COLLECTIF OU HARCELEMENT EN RESEAU OU HARCELEMENT EN BANDE ORGANISEE OU GANGSTALKING .

PISTAGE / TRAQUE / FLICAGE /FILATURE / PERSECUTION

Version anglaise originale: http://www.iahf.com/nsa/20010214.html  

 

Comment des milliers d’Américains innocents et respectueux de la loi sont quotidiennement harcelés et torturés à distance par la National Security Agency ou NSA, via des dispositifs de surveillance neurale (RNM: Remote Neural Monitoring).

 
JOHN ST. CLAIR AKWEI CONTRE LA N.S.A., FT. MEADE, MARYLAND, U.S.A.
 
Traduit de l’anglais par Rudy Andria
 
NDT: en réalité, ces actes de harcèlement et de torture électronique ne concernent plus uniquement le peuple américain, la NSA sévit également dans de très nombreux pays du monde entier.

Mission de la NSA et Programme de Renseignement Domestique.

Renseignement sur les transmissions/communications (COMINT).

Couverture totale de toutes les communications électroniques aux États-Unis et dans le monde pour assurer la sécurité nationale.
La NSA à Fort Meade, dans le Maryland est en possession des ordinateurs les plus avancés du monde depuis le début des années 1960. La technologie de la NSA est mise en œuvre dans le secret et dissimulée aux sociétés privées, aux universités et au grand public.
Signals Intelligence (SIGINT)
La mission de la Signals Intelligence de la NSA a évolué dans un programme de décodage d’ondes électromagnétiques dans l’environnement pour s’infiltrer sans aucun fil dans les ordinateurs et traquer des individus, grâce au courant électrique dans leur corps. La Signals Intelligence est fondée sur le fait que tout ce qui est doté d’un courant électrique dans l’environnement, est entouré d’un flux magnétique, qui dégage des ondes EMF (Champs ElectroMagnétiques). La NSA/Département de la Défense a mis au point un matériel de pointe numérique capable d’analyser à distance tout objet ayant une activité électrique, qu’il soit fait par l’homme ou qu’il soit simplement organique.
 
Intelligence Domestique (DOMINT).
 
La NSA possède des dossiers/fichiers sur tous les citoyens des Etats-Unis. La NSA rassemble des informations sur tous les citoyens américains qui pourraient présenter quelque intérêt à plus de 50000 agents de la NSA (HUMINT). Ces agents sont autorisés, par décret, à espionner n’importe quel citoyen. La NSA a mis en place pour la Sécurité Nationale un réseau de surveillance anti-terroriste permanent. Ce réseau de surveillance est totalement dissimulé au grand public.
Traquer des individus aux USA s’effectue facilement et à moindre coût, grâce au réseau de surveillance électronique de la NSA.
Ce réseau (DOMINT) couvre l’ensemble des États-Unis, implique des dizaines de milliers de membres de la NSA, et traque des millions de personnes simultanément. La mise en œuvre effective des opérations est assurée par la technologie informatique de la NSA conçue pour minimiser les coûts d’exploitation. Le personnel de la NSA occupe des postes quasi-publiques dans leurs communautés et dirige des sociétés légales, ainsi que des sociétés écrans, qui peuvent informer le service du renseignement de la communauté sur des personnes, qu’ils aimeraient pister. Le personnel de la NSA dans la communauté dispose en général d’une identité d’emprunt, comme travailleurs sociaux, avocats et chefs d’entreprises.
 
Des citoyens sont parfois la cible de la surveillance par le personnel de la NSA fonctionnant de manière indépendante.
Le personnel de la NSA peut contrôler la vie de centaines de milliers de personnes aux États-Unis, en utilisant le réseau de renseignement intérieur et celui des sociétés écrans de la NSA . Les opérations qu’ils dirigent de manière indépendante peuvent parfois aller au-delà des limites de la loi. Le contrôle à long terme et le sabotage de la vie de dizaines de milliers de citoyens, à leur insu, par des agents de la NSA peuvent fort bien se produire. Le Renseignement Domestique de la NSA (Domint) est en mesure d’assassiner secrètement des citoyens américains ou d’exécuter des opérations secrètes de contrôle psychologique, pour faire en sorte que les sujets soient diagnostiqués comme malades mentaux.
 
Réseau national de surveillance électronique de la NSA.
 
Dès le début des années 1960, on pouvait trouver les ordinateurs les plus avancés du monde à la NSA, à Fort Meade. Les percées de la recherche avec ces ordinateurs ont été conservées pour la NSA. À l’heure actuelle, la NSA possède des ordinateurs nanotechnologiques qui ont 15 années d’avance sur la technologie informatique actuelle.

La NSA obtient la couverture complète de l’information aux États-Unis, en utilisant des ordinateurs de pointe, qui exploitent l’intelligence artificielle, afin de filtrer toutes les communications, quel que soit le support, pour les mots clés qui doivent être portés à l’attention des agents cryptologues de la NSA. Ces ordinateurs surveillent toutes les communications entrantes et sortantes. Cette couverture globale des Etats-Unis est le résultat de la mission Signals Intelligence (SIGINT) de la NSA.

Le réseau de surveillance électronique de la NSA est basé sur un arrangement cellulaire de dispositifs indépendants, qui peuvent surveiller l’intégralité du spectre des champs électromagnétiques ou EMF. Ce matériel a été élaboré, mis en oeuvre et tenu secret, de la même manière que l’ont été d’autres programmes de guerre électronique.

Grâce à cette technologie le personnel la NSA peut, sans être repéré, s’infiltrer dans tout dispositif de communication existant. Cela inclut les ordinateurs, les téléphones, le matériel audiovisuel, les imprimantes, l’équipement électronique des voitures, et même les minuscules champs électriques chez l’homme (pour suivre des individus à la trace).
 
Manipulation et tripotage à distance des ordinateurs, orchestrés par la Signals Intelligence.
 
La NSA conserve la trace de tous les PC et autres ordinateurs vendus aux Etats-Unis. Cela fait partie intégrante du réseau d’intelligence domestique.

Les équipements en champs électromagnétiques de la NSA peuvent syntoniser avec les émissions radiofréquence provenant des cartes à circuits imprimés des ordinateurs personnels (tout en filtrant les émissions provenant des moniteurs et des blocs d’alimentation). Les émissions radiofréquence (RF) des cartes à circuits imprimés d’un ordinateur contiennent de l’information, sous forme numérique. Les ondes radiofréquence codées du matériel de la NSA peuvent entrer en résonnance avec les circuits des PC et modifier des données à l’intérieur du PC. Ainsi, la NSA peut obtenir un accès de la même manière qu’avec un modem sans fil, dans n’importe quel ordinateur du pays, pour la surveillance ou la guerre électronique antiterroriste.

Les signaux de radio et de télévision peuvent être substitués à la réception, à l’aide d’un équipement spécial de champs électromagnétiques. Le remplacement des signaux des radios et télévisions est une autre émanation de la mission de la Signals Intelligence (SIGINT) de la NSA.

Détection des champs électromagnétiques chez les humains à des fins de surveillance .

Le champ bioélectrique d’un sujet peut être détecté à distance, afin que ce sujet puisse être suivi, partout où il se trouve. Avec l’équipement spécial EMF les cryptologues de la NSA peuvent lire à distance les potentiels évoqués (à partir des EEG). Ceux-ci peuvent être décodés en états cérébraux et en pensées, présents chez une personne. Le sujet est donc parfaitement contrôlé à distance.
Le personnel de la NSA peut se connecter à toute personne dans le pays sur le réseau scanner EMF de Signals lntelligence. Les ordinateurs de la NSA repèreront alors cette personne et la traqueront 24 heures sur 24. La NSA peut choisir au hasard n’importe quel individu, puis le suivre n’importe où, aux États-Unis.
 
L’utilisation de la stimulation cérébrale via les champs électromagnétiques effectuée par la Signals Intelligence de la NSA .

La Signals Intelligence de la NSA utilise la stimulation cérébrale via les champs électromagnétiques pour la surveillance neurale à distance (Remote Neural Monitoring ou RNM) et la liaison électronique au cerveau (Electronic Brain Link ou EBL). La stimulation cérébrale via les champs électromagnétiques a été développée depuis le programme MKUltra du début des années 1950, qui comprenait des recherches neurologiques de recherche et développement en “radiations” (champs électromagnétiques non ionisants) et en bioélectrique. La technologie secrète qui en résulte est classée à la National Security Archives dans la catégorie “Radiation Intelligence”, et est définie comme “de l’information provenant d’ondes électromagnétiques émises de manière non intentionnelle dans l’environnement, et qui n’inclut pas la radioactivité ou les explosions nucléaires.”

La Signals Intelligence a mis en application et a gardé cette technologie secrète de la même façon que d’autres programmes de guerre électronique de l’administration américaine. La NSA surveille les informations disponibles au sujet de cette technologie et retient la recherche scientifique hors de portée du public. Il existe également des accords internationaux entre les agences de renseignement, dans le but de garder cette technologie secrète.

La NSA est propriétaire du matériel électronique qui analyse l’activité électrique chez l’homme à distance. La cartographie du cerveau générée par ordinateur de la NSA peut surveiller en permanence toute l’activité électrique du cerveau. L’aide aux enregistrements de la NSA dossiers décode les cartes individuelles du cerveau (de centaines de milliers de personnes) dans des buts de sécurité nationale. La stimulation cérébrale via les champs électromagnétiques est également utilisée secrètement par les militaires pour un lien cerveau-à-ordinateur (dans les avions de combat militaires, par exemple).

Pour les buts de surveillance électronique, l’activité électrique dans le centre du discours du cerveau peut être traduite en pensées verbales de l’individu. La surveillance neurale à distance (Remote Neural Monitoring ou RNM) peut directement envoyer des signaux codés vers le cortex auditif du cerveau, permettant ainsi une communication audio directe vers le cerveau (en contournant les oreilles). Les opérateurs de la NSA peuvent utiliser ceci afin d’affaiblir clandestinement des individus en simulant des hallucinations auditives caractéristiques de la schizophrénie paranoïaque.

Sans aucun contact avec l’individu, la surveillance neurale à distance (Remote Neural Monitoring) peut cartographier l’activité électrique du cortex visuel du cerveau d’un individu et montrer des images à partir du cerveau de l’individu sur un moniteur vidéo. Les opérateurs de la NSA voient ce que les yeux de l’individu qui est le sujet de la surveillance voient. La mémoire visuelle peut également être vue. La surveillance neurale à distance (RNM) peut envoyer des images directement au cortex visuel, court-circuitant les yeux et les nerfs optiques. Les opérateurs de la NSA peuvent utiliser tout ceci, afin de placer subrepticement les images dans le cerveau de la personne sous surveillance pendant son sommeil paradoxal, et exécuter la reprogrammation du cerveau.

Capacités des opérateurs de la NSA à utiliser la RNM .

Il y a eu un réseau de la Signals Intelligence aux États-Unis depuis les années 1940. La NSA, à Ft. Meade, a mis en place un vaste système RNM bidirectionnel sans fil qui est utilisé afin de pister les sujets et afin de surveiller de façon non invasive l’information audiovisuelle dans leur cerveau. Tout est effectué sans contact physique avec le sujet. La surveillance neurale à distance (RNM) constitue l’ultime moyen de surveillance et de renseignement intérieur. La parole, le son en 3 dimensions et du matériel audio subliminal peuvent être envoyés au cortex auditif du cerveau de l’individu (en contournant les oreilles) et des images peut être envoyées dans le cortex visuel. La RNM peut modifier les perceptions, les humeurs, et contrôle moteur d’un sujet.

Le lien cortex de la parole / cortex auditif est devenu l’ultime système de communication pour la communauté du renseignement. La RNM permet un lien complet et audiovisuel de cerveau à cerveau, ou un lien cerveau-à-ordinateur.

La Signals Intelligence de l’Agence nationale de la sécurité (NSA) : technologie de lien électronique avec le cerveau.

La Signals Intelligence de la NSA peut détecter, identifier et surveiller à distance les champs bioélectriques d’une personne.

La Signals Intelligence de la NSA possède la capacité, en tant que propriétaire, de surveiller à distance et de façon non invasive l’information qui se trouve dans le cerveau humain en décodant de façon numérique les potentiels évoqués dans les émissions électromagnétiques de 30 à 50 Hz et de 5 milliwatts provenant du cerveau.

L’activité neuronale dans le cerveau crée un déplacement du schéma électrique qui possède un déplacement de flux magnétique. Ce flux magnétique émet une onde électromagnétique constante de 30 à 50 Hz, et de 5 milliwatts. On trouve des pics et des schémas contenus dans les émissions électromagnétiques provenant du cerveau, et appelés “potentiels évoqués”.

Chaque pensée, réaction, commande motrice, événement auditif, et image visuelle dans le cerveau dispose d’un “potentiel évoqué” correspondant ou d’un ensemble de “potentiels évoqués”. Les champs électromagnétiques émis à partir du cerveau peuvent être décodés en pensées, images et sons, dans le cerveau de l’objet.

La Signals Intelligence de la NSA utilise une stimulation cérébrale transmise par champ électromagnétique comme un système de communication afin de transmettre des informations (ainsi que les messages du système nerveux) pour les agents du renseignement et également pour transmettre vers le cerveau des personnes qui font l’objet d’opérations clandestines (à un niveau non perceptible).

La stimulation cérébrale par champ électromagnétique fonctionne en envoyant un signal électromagnétique codé de façon complexe et pulsé afin de déclencher les potentiels évoqués (événements) dans le cerveau, formant ,en conséquence des sons et des images dans les circuits nerveux du cerveau. La stimulation cérébrale par champ électromagnétique peut également modifier les états cérébraux d’une personne et affecter le contrôle moteur.

Le Two-way Electronic Brain – Link (Lien électronique bidirectionnel avec le cerveau) est réalisé par la surveillance à distance de l’information audiovisuelle neurale, alors que l’on transmet des informations sonores au cortex auditif (en court-circuitant les oreilles) et que l’on transmet des images faibles au cortex visuel (sans passer par les nerfs optiques ou les yeux, les images apparaissent comme des écrans en 2 dimensions flottant dans le cerveau).

Le lien électronique bidirectionnel avec le cerveau est devenu le système de communication ultime pour le personnel de la CIA et de la NSA. La surveillance neurale à distance (ou RNM, qui surveille à distance les informations bioélectriques dans le cerveau humain) est devenue le système ultime de surveillance. Elle est utilisée par un nombre limité d’agents au sein de la communauté américaine du renseignement.

La RNM nécessite de décoder la fréquence de résonance de chaque zone spécifique du cerveau. Cette fréquence est ensuite modulée afin d’imposer de l’information à cette zone spécifique du cerveau. La fréquence à laquelle les différentes zones cérébrales répondent varie de 3 Hz à 50 Hz. Seule la Signals Intelligence de la NSA module les signaux dans cette bande de fréquences.

Un exemple de stimulation cérébrale par champ électromagnétique :

Zone du cerveau :

1) Cortex du contrôle moteur
2) Cortex auditif
3) Cortex visuel
4) Cortex Somatosenseur
5) Centre de la pensée

Fréquence de résonance bioélectrique :

1) 10 HZ
2) 15 HZ
3) 25 HZ
4) 09 HZ
5) 20 HZ

Information provoquée par modulation :

1) Impulsion de coordination
2) Son qui contourne les oreilles
3) Images dans le cerveau, contournant les yeux
4) Sensation de « toucher fantôme »
5) Imposition de pensées subconscientes
Cette information modulée peut être placée dans le cerveau à des intensités variables qui vont du subliminal au perceptible.

Un exemple de stimulation cérébrale par champ électromagnétique :

Zone du cerveau :

1) Cortex du contrôle moteur
2) Cortex auditif
3) Cortex visuel
4) Cortex Somatosenseur
5) Centre de la pensée

Fréquence de résonance bioélectrique :

1) 10 HZ
2) 15 HZ
3) 25 HZ
4) 09 HZ
5) 20 HZ

Information provoquée par modulation :

1) Impulsion de coordination
2) Son qui contourne les oreilles
3) Images dans le cerveau, contournant les yeux
4) Sensation de « toucher fantôme »
5) Imposition de pensées subconscientes
Cette information modulée peut être placée dans le cerveau à des intensités variables qui vont du subliminal au perceptible.

Le cerveau de chaque personne possède un ensemble unique de fréquences de résonance / d’entraînement bioélectrique. Envoyer des informations sonores au cerveau d’une personne avec la fréquence du cortex auditif d’une autre personne aurait pour résultat que les informations sonores ne seront pas perçues.

La personne qui a porté plainte (John St Clair Akwei) a appris l’existence de la RNM en étant en contact RNM bidirectionnel avec le groupe Kinnecome à la NSA, à Ft. Meade. Ils utilisèrent un son RNM en 3 dimensions et l’envoyèrent directement dans son cerveau, afin de le harceler entre octobre 1990 et mai 1991. A partir de mai 1991, ils eurent des communications RNM bidirectionnelles avec le plaintif et ont utilisé la RNM pour tenter de le neutraliser et de l’empêcher de se rendre auprès des autorités, afin de dénoncer leurs activités criminelles à son encontre, au cours des douze dernières années.

Le groupe Kinnecome possède environ 100 personnes qui travaillent 24 heures sur 24 à Ft. Meade. Ils ont également enregistré le cerveau des personnes avec lesquelles le plaintif était en contact, afin de le maintenir isolé. C’est la première fois qu’un citoyen civil a été harcelé avec la RNM et a été en mesure d’intenter une poursuite contre l’utilisation criminelle par le personnel de la NSA de cette méthode d’opérer des renseignements.

Techniques et ressources de la NSA.

Surveillance et pistage à distance des personnes dans n’importe quel endroit, à l’intérieur d’un bâtiment, en permanence, n’importe où dans le pays.

Un système pour la mise en application peu coûteuse de ces opérations permet à des milliers de personnes dans chaque communauté d’être espionnés constamment par la NSA.

Dispositifs RNM à distance .

A) l’équipement RNM de la NSA lit à distance les potentiels évoqués (électroencéphalogramme) du cerveau humain pour le pistage des individus et peut envoyer des messages à travers le système nerveux afin d’affecter leurs performances.

B) [Information manquante de l’original]

C) la RNM peut identifier électroniquement les individus et les pister ensuite partout aux Etats-Unis. Cet équipement est sur réseau et il est utilisé pour les opérations de renseignement domestique, pour la sécurité du gouvernement, et pour la sécurité des bases militaires, et en cas de guerre bioélectrique.

Des « repéreurs » et des « passants espions » dans les zones métropolitaines.

A) des dizaines de milliers de personnes dans chaque zone travaillent en tant que « repéreurs » et le voisinage ou les entreprises placent des espions (parfois inconsciemment) qui suivent et surveillent les sujets qui ont été identifiés pour être contrôlés en secret par le personnel de la NSA.

B) des agents travaillant en dehors des bureaux peuvent être en communication constante avec les « Repéreurs » qui gardent trace des milliers de sujets de la NSA en public.

C) des agents de la NSA situés dans des bureaux distants peuvent instantanément identifier (en utilisant la RNM) tout individu repéré en public et qui est en contact avec la personne qui fait l’objet de la surveillance.

Produits chimiques et drogues dans les immeubles résidentiels, avec lignes de plomberie en plastique cachées, installées et entretenues par la NSA.

A) La NSA possède des kits visant à répandre, dans l’eau de robinet et les gaines de ventilation de la résidence des sujets, des drogues (comme du gaz soporifique ou des drogues qui favorisent le lavage de cerveau). Ceci est une émanation de la pharmacopsychologie de la CIA.

Bref aperçu des propriétaires américains de l’équipement mentionné et appartenant aux renseignements et à la lutte antiterroriste.

Réseau fixe d’équipement spécial de champs électromagnétiques qui peuvent lire les électroencéphalogrammes dans le cerveau humain et identifier/pister les individus en utilisant des ordinateurs numériques. La stimulation électrique du cerveau (ESB) par signal électromagnétique de la Signals Intelligence de la NSA est utilisée afin de contrôler les sujets.

Equipement électromagnétique qui rassemble les informations en provenance des cartes électroniques des PC tout en déchiffrant les émissions de radiofréquence, ce qui permet d’avoir un accès de type « modem sans fil » dans n’importe quel ordinateur personnel, partout dans le pays.

Tous ces équipements sont cachés, toutes ces technologies sont secrètes, toutes ces recherches scientifiques sont non déclarées (comme dans le cas de la recherche sur la guerre électronique).

Tout à fait inconnue du public, et cependant mise en application de façon complète et approfondie, cette méthode de renseignement intérieur est en place depuis le début des années 1980.

Table des matières.

Ressources.
Ces publications ont seulement été découvertes depuis décembre 1991, après que le plaintif ait déjà alerté les autorités (ministère de la Justice etc.) de la corruption publique effectuée par les employés de la NSA. Lorsqu’aucune action ne fut entreprise contre les employés de la NSA, j’ai effectué des recherches sur les technologies de surveillance électronique de la communauté du renseignement qui étaient impliquées, et j’ai découvert les publications suivantes :

The Body Electric
Electromagnetism and the Foundation of Life, by Robert Becker, M.D.
p. 265/313/318. Monitoringeuroelectric information in the brain. E-M wave E.S.B.
Cross Currents, by Robert Becker, M.D.
p. 70, p. 78, p. 105/210/216/220/242/299/303 E-M ESB. Simulating auditory hallucinations. p. 274, “Remote computer tampering using the RF emissions from the logic board.”
Currents of Death by Paul Brodeur
p. 27/93. Driving brain electrical activity with external E-M, Magnetophosphenes, Delgado.
The Zapping of America by Paul Brodeur
DoD E-M ESB Research, simulating auditory hallucinations.
Of Mice, Men and Molecules, by John H. Heller. 1963.
p. 110, Bioelectricity. probing the brain with E-M waves.
The 3-Pound Universe, by Judith Hooper
p. 29/132/137. CIA EEG research. EEG’s for surveillance.
In the Palaces or Memory, by George Johnson
E-M emissions from the brain,the brain as an open electromagnetic circuit.
The Puzzle Palace, by James Bamford
Signals intelligence, most advanced computers in the early Sixties
The U.S. Intelligence Community – Glossary terms at National Security Archives:
Radiation intelligence – information from unintentionally emanated electromagnetic energy, excluding radioactive sources.
The Search for the “Manchurian Candidate,” by John Marks
p. 327. Electrical or radio stimulation to the brain, CIA R&D in bioelectrics.
Secret Agenda, by Jim Hougan
National Security cult groups.
Crines of the Intelligence Commununity. by Morton Halperin
Surreptitious entries; intelligence agents running operations against government workers
War in the Age of Intelligent Machines
NSA computer supremacy, complete control of information
Alternate Computers, by Time-Life Books
Molecule Computers
The Mind, by Richard Restak, M.D.
p. 258, EEG Systems Inc., decoding brain E-M emanations, tracking thoughts on a computer.
MedTech, by Lawrence Gallon
Triggering events in the brain” direct to auditory cortex signals.
Cyborg, by D.S. Halacy, Jr. (1965)
Brain-to-computer link research contracts given out by the U.S. Govemment
Psychiatry and the C.I.A.: Victims of Mind Control by Harvey M. Weinstein. M.D.
Dr. Cameron, psychic driving. ultraconceptual communications.
Journey Into Madness: Ihe True Story of Secret CIA Mind Control and Medical Abuse, by Gordon Thomas
p. 127/276/116, 168-69. Intelligence R & D. Delgado. Psychic driving with radio telemetry.
Mind Manipulators, by Alan Scheflin and Edward M. Opton
MKULTRA brain research for information gathering
The Brain Changers, by Maya Pines.
p. 19. Listening to brain E-M emissions.

 
Table des Matières.

Ressources supplémentaires.

Ces publications ont seulement été découvertes depuis décembre 1991, après que le plaintif ait déjà alerté les autorités (ministère de la Justice etc.) de la corruption publique effectuée par les employés de la NSA. Lorsqu’aucune action ne fut entreprise contre les employés de la NSA, j’ai effectué des recherches sur les technologies de surveillance électronique de la communauté du renseignement qui étaient impliquées, et j’ai découvert les publications suivantes :

Modern Bielectricity
Inducing audio in the brain with e-m waves, DoD cover-up, E-M wave ESB. Remote EEGs.
Magnetic Stimulation in Clinical Neuropsysiology by Sudhansu Chokroverty
Magneto-Phosphenes. Images direct to the visual cortex.
The Mind of Man by Nigel Calder
U.S. Intelligence brain research
Neuroelectric Society Conference – 1971
Audio direct to the brain with e-m waves, two waf remote EEG.
Brain Control by Elliot S. Valenstein
ESB control of individuals
Towards Century 21 by C.S. Wallia
p. 21. Brain Stimulation for direct to brain communication.
Mind Wars by Ron McRae, associate of Jack Anderson
p 62/106/136. Research into brain-to-brain electronic communications, remote neural e-m detection.
Mind Tools by Rudy Rucker
Brain tapping, communication with varying biomagnetic fields. p. 82
U.S. News and World Report 1/2/84
p. 88. e-m wave brain stimulation. Intelligence community high tech.
Ear Magazine article on extremely low frequency radio emissions in the natural environment, radio emissions from the human body.
City Paper article on FCC and NSA “complete radio spectrum” listening posts. 1/17/92.
Frontiers in Science – 1958 – by Edward Hutchings, Jr.
p. 48
Beyond Biofeedback – 1977 – by Elmer and Alyce Green
p. 118
The Body Quantum by Fred Alan Wolf
Cloning – A Biologist Reports by Robert Gilmore McKinnell
Ethical review of cloning humans.
Hoover’s FBI by former agent William Turner
p. 280. Routines of electronic surveillance work.
July 20, 2019 by Arthur C. Clarke
Lida, Neurophonics, Brain/Computer Link
MegaBrain by Michael Hutchison
p. 107/108/117/120/123. Brain stimulation with e-m waves. CIA research and information control.
The Cult of Information by Theodore Rosnak – 1986
NSA Directive #145. Personal Files in Computers. Computer automated telephone tapping
The Body Shop
1968 implantation of an electrode array on the visual cortex for video direct to the brain and other 1960s research into electronically triggering phosphenes in the brain, thus bypassing the eyes.
Evoked Potentials by David Regan
Decoding neuroelectric information in the brain.

——————————————-

See also “National Security Agency” in
http://en.wikipedia.org/wiki/National_Security_Agency

“Central Security Service” in
http://en.wikipedia.org/wiki/Central_Security_Service

“ECHELON” in http://en.wikipedia.org/wiki/ECHELON

“Defense Intelligence Agency” in
http://en.wikipedia.org/wiki/Defense…ligence_Agency

and “Defense Advanced Research Projects Agency” in
http://en.wikipedia.org/wiki/Defense…rojects_Agency

The following links explain secret MKULTRA and COINTELPRO programs of FBI, CIA and NSA agencies.

http://thirdworldtraveler.com/FBI/FBI_watch.html

http://thirdworldtraveler.com/NSA/NSA_page.html

http://thirdworldtraveler.com/CIA/CIA_ThirdWorld.html

Posted via a free Usenet account from http://www.teranews.com
___________________________________________________________

See:
http://www.mindcontrolforums.com/akwei.htm
See:
http://www.sosbeevfbi.com/non-consensual.html
And for the FBI’s crimes:
http://portland.indymedia.org/en/2008/11/382350.shtml?discuss
See:
http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=2433
————————–
FBI on laser weapons (fbi removed the data on the link):
http://www.fbi.gov/publications/leb/2008/april08leb.pdf

————————————————————–

 

NOTE DU TRADUCTEUR:
 
D’AUTRES ARTICLES DE CE BLOG ABORDENT EGALEMENT LA QUESTION DE LA PARTICIPATION ACTIVE DU VOISINAGE/ENTOURAGE DE LA VICTIME DANS LE HARCELEMENT ET LA TRAQUE QU’ILS FONT SUBIR QUOTIDIENNEMENT A DES INNOCENTS. EN-DEHORS DES VOISINS, LES SAPEURS POMPIERS, LES AMBULANCES, DES POSTIERS, LES LIVREURS A DOMICILE ET MÊME CERTAINS MEMBRES DE LA FAMILLE PROCHE ET MOINS PROCHE SONT, PARMI TANT D’AUTRES, LES LÂCHES PARTICIPANTS A CETTE ACTIVITE CRIMINELLE.
————————————————–
 
AUTRES ARTICLES SUR LE HARCELEMENT EN RESEAU
 
 

Written by rudy2

May 8, 2011 at 18:08

17 Responses

Subscribe to comments with RSS.

  1. I am from Belgium, I am harrassed 24h/24 by a wallon gangstalking.

    http://www.gangstalking.be

    benja

    July 23, 2011 at 22:13

  2. Je suis ingénieur bulgare, une victime dépuis 2009 d’utilisation de HAARP, de mocro-ondes très forts, des gazes psyhotroniques disperses sur notre territoire. A se moment même sur moi sont injecté des signales sonores, probablément, pour que la CIA puisse savoire l’influence de ses méthodes sur mon cerveau. Je suis victime d’utilisation des micro-ondes pour nuire à notre santé, à notre cerveau. Je suis victime innocente, sur lequelle CIA a envoyé des signales sonores très fortes, le jeudi, le 10 novembre 2011, le matin vers 4 heures j’ai écrivé sur Prescot Bush, ils m’avaient mit des signals sonores avec des fréquences acoustiques, qui ont sécoué mon crâne, mon corps, que je pouvais devenire sourde, j’ai décidé d’arrêter l’écriture et de me coucher. Ils ont baissé le son, et ils m’avaient mit une musique nocturne, comme ses expériments au Guatenamo… ils sont spécialistes, pour endormir des peuples et de les faire taire, ils, des spécialistes de la chambre à gaz dans des camps de concentration, des guerres en Viêt-nam, car ils ont fait traquer des intélectuelles, des guerres en Cambodge. Je dénonce l’utilisation de HAARP, sur le territoire bulgare pour provoquer des changements climatique, des tremblément de la terre, des innondations, des incedies, et pour contrôler le peuple. Sur un peuple innocent, noble, des avions ’OTAN jétent quoitidiénnement des tonnes des gazes, des chamtrails, contenant des aérosoles, dangereuse pour l’être humain, pour la végétation, pour toute l’envirronnement. En Bulgarie il n’y a plus des obeilles ! Sur un peuple tranquille, pacifique, non armé, l’OTAN a jété des élements bio-chimiques, probablément des stupèfiants et des gaz avec des substances inconnu avant, pendant et après des élections présidentielles. Moi-même je suis une victime d’agressions inconnues, d’arrosage par le ciel avec des gazes dispércés au dessus d’une ville tranquille par des avions militaires. C’était un gaz, qui a réagie sur la respiration, sur le système nerveuse, sur le rytme cardiaque. Car je suis rentrés à la maison j’ai été étoufé, je ne pouvais pas respirer, j’ai reçu un arithmie très fort, j’ai failli mourir ! C’est un Piano solo, qui se fait dans des Balkanes, sur une terre saine, devenue un cible des prédateurs dengereux. Sur des montagnes, des villages et des villes, sur des rivières et des lacs, sur des barrages et des réssources d’eau potable des avoins d’OTAN jétent des élements chimiques, de baryum, d’aluminiume en poudre, des bactéries et des élements inconnu et de toute évidence ils jétent des métaux lourde… et probablément c’était l’uranium… Des bactéries résistants à – 24°C, qui mangent des feuilles sont jétes sur la végétation et surtous dans des montagnes, sur des colins, d’une nature saine. Moi même et tout le peuple innocent, nous somme des victimes de projets de Pentagone et des militaires US. Des satèlites amèricins circilent librement au dessus de nous, au dessus des montagnes. L’un a été remarqué le 4 novembre sur un coline dans la région de Verila-Rilà, moi, mêmes je l’ai remarqué le 5 et le 6 aussi à Rila, dans l’autre colines.

    Elizabet Desjardins

    November 16, 2011 at 19:53

  3. […] Harcèlement par des technologies de surveillance neuronale aux USA […]

  4. Victime de ce genre d’agissements depuis cinq années maintenant en France, par une (LA) grande société secrète qui tente de diriger le monde, j’ai écrit pas mal d’éléments là-dessus et mon histoire m’a amené très, très loin. Ceux qui souhaitent en savoir plus peuvent suivre les liens ci-dessous. Je suis TOUJOURS disponible pour discuter de ce genre de souci par mail ou même par téléphone, n’hésitez pas.

    http://bruleparlesillumines.e-monsite.com/ (mon analyse du monde grâce à mon expérience)
    http://bruleparlesillumines.skyrock.com/ (mon quotidien)
    http://www.facebook.com/profile.php?id=100002456405575&sk=info (mon Facebook)
    http://www.youtube.com/user/Bruleparlesillumines?feature=mhee (compte Youtube)

    Brulé Parlesilluminés

    July 19, 2012 at 23:15

  5. tout ça c’est affreux, moi aussi je suis victime de ses fous! qui veulent le pouvoir à tout prix! je suis la fille d’un multimilliardaire, et moi je suis riche à en mourir! on m’a torturé plusieurs fois à distance pour laisser mon argent , mais je resiste… ils ont aussi chipé ma soeur, la faisant manger de la terre! et j’ai une autre soeur ils l’ont obligé à faire la pute dans un cabaret! ils jouent de sa personalité pour se servir d’elle comme objet sexuel, c’est affreux. si je m’ensors, je vais engager des agents pour liberer tous ses personnes innocentes et qu’elles puissent trouver une vie normal!!! c’est inhumain, ils faut tenir bon! j’espère Dieu nous aidera.

    felicidad susana prokhorov

    August 23, 2012 at 20:26

    • Bonjour,

      Racontez-vous votre histoire, votre quotidien, votre vécu quelque part sur le net ?

      Bon courage

      Brulé Parlesilluminés

      August 25, 2012 at 23:23

    • Je connais ça aussi. Ces techniques détruisent votre vie et tout le monde vous prend pour un fou (et ce n’est pas faux, car cela rend fou à la longue…)

      guillaume

      January 4, 2013 at 10:50

  6. Je vie présentement un vrai cauchemar ,j ai tout perdu ,mes 2 enfants,toutw ma famille m ont laissé tombé ,cela dure depuis bientôt 1 ans ,et ils sont rendu au stage en plus davoir résussi a m enlever toute ma famille ,ils ont réussi a les ralier avec eux ,ils sont rendu à l étape ultime soit de comploter pour me faire emprisoner pour des suposement menace que j aurais fait ,mais au grand jamais je n est fait de menace ,c est affreu tout ce que je doit endurer ,24 heure sur 24 heure , ,ils sont toujours autour de moi en auto partout ou je vais,,maux de tête sans cesse du justement a lutilisation de je ne sais pas quel sorte de gaz ou de machine a distance ,tout mes amis et famille ,mont repousser ,j ai même pas rien fait a personne et du jour au lendemain pafffffffff ,tout la terre m en veus ,et la même la police est dans le coup,,jai eu beau porter plainte sans arrêt a la police et il me dise que j halusscine ,,hé puis quoi encore ???? maintenant ,je n est plus de chez moi ,pu d enfants ,pu de famille et pu d amis ,,,,,voila ,je voulais vous partager mon histoire ,un citoyen tout simplement normal et qui n avais jamais rien fait et qui m ont détruit surtout lorsqu il ont réussi a tout enlever monaitairement ,,a cet instant tout espoire est en vain ,,j ai fait appel a tout les moyen possible mais tous ,avocat égallement,medecin ,policiers ,toussssssss me repoussent et laissent ses fous me tuerss..

    Durant tout mon cauchemar ,j aurai appris une chose, je sais que la facon que la fa^con dont une personne peu réussir a se sortir d un enfer tel que le mien s es d avoir des témoins autour d elle qui peuvent témoigner de ce que la victime vie ,et voila le pourquoi ces ignoble personnes font en premier lieu ,cest de nous enlever tout nos ami et famille autour de nous,pour que nous tombions completement seul.

    Je prie Dieu ,dans mes dernier moment ,,qu il entendra ma voix pour qu il me laissent la chance de croire qu il y aura des être humain encore humaine sur cette terre qui entendront mon cri du coeur pour que je puissent enfin ,,,AVOIR DES GENS AUTOUR DE MOI VIENENT ME SECOURIR POUR QUE JE PUISSENT ENFIN DORMIR PAISSIBLEMENT EN ME SENTANT EN SÉCURITÉ POUR LA 1 ERE FOIS DEPUIS 1 ANS ET SURTOUT,,,,REVOIR MES ENFANTS que j aime et que je m ennuie tellement.

    Du canada.

    Junior

    bernard junior druet

    May 4, 2013 at 05:06

    • Sur cette partie de mon site vous avez une compilation de tous les endroits sur le net où une personne ciblée (Targeted Individual) se doit d’être pour faire connaître son histoire, ses persécutions et tortures et être active dans la communauté (TRES restreinte…) des TI :

      http://bruleparlesillumines.e-monsite.com/pages/harcelement-urbain-et-electronique/

    • élimine tout écran plat ordinateurs trouve du plomb et fait toi un box qui te protégera la nuit d une bonne épaississeur débranche le wifi potable inclus et mefi toi tu tout le monde

      aide

      June 12, 2016 at 15:44

  7. Ca commencé en France après la 2é guerre mondiale et c’est monté en puissance à la même vitesse que les progrès de l’électronique et l’informatique. Si ces personnes découvertes elles méritent le lynchages.
    Vous serez en légitimes défenses. La France avec ce système se fait espionnée sans réagir. Le pire: Par qui?

    anatole

    January 9, 2014 at 20:54

  8. Le flicage y a pas besoin d’aller aux USA pour le voir, on connait le flicage des familles en France : http://comitecedif.wordpress.com/2012/12/08/les-projets-des-amis-de-hollande-lase-partout/

    Xavier Prégentil

    September 10, 2014 at 13:55

  9. Bonjour , je vis tout ce qui est expliqué par ces victimes de tels agissements depuis 2008 mais en réalité pisté et épié depuis 1999 l’instigateur de cette persécution est un dénommé ” CHAILLOUX” (policier) frère de Chailloux Raoul un pédophile qui a violé mes deux filles de 8 et 12 ans fin des années 90 je l’ai dénoncé à la gendarmerie de Troyes pour trafic de stupéfiant comme les enquêteurs ne voulaient pas entendre son nom (pour cause…) j’ai donné son plus gros client le ruinant ainsi , il se serait suicidé cette merde ! seulement la moitié de sa famille est dans la police , ce sont des gens de la région parisienne ou Paris même, j’habite Montélimar dans la Drôme, je pense que d’ici peu cette affaire ne sera plus aussi secrête que ses malades mentaux le souhaitent….quelques soit disant intouchables vont tomber de haut au risque d’en finir une bonne fois pour toute avec ses crimes organisés par les autorités (entre autres) tout ce qu’ils réussissent à faire avec moi c’est provoquer ma haine que jusque là je dissimule , la cage d’escaliers dans laquelle je reside est infesté par ses malades que je vais bientôt soigner….

    Lassagne.Patrice

    November 18, 2014 at 23:27

  10. Bonjour,
    Cas de harcèlement électromagnétique ? j’en suis un. Personnellement j’ai subi un traitement de la même sorte pendant 6 ans de 2008 à 2013. Infrarouges à hautes doses, le corps vous brûle toute la journée. J’ai dormi pendant plusieurs années enveloppé dans une couverture en aluminium comme Ben Laden ! Merci Pendant 6 mois je fut même obligé de coucher dans mon garage sous une table ne granit. Il s ont eu l’occasion de faire la démonstration de l’utilisation de leur joujou préféré, qui consiste à vous griller la ,plante des pieds.Maintenant ce que je subi, c’est le harcèlement sonore, c’est tout aussi pernicieux car c’est suffisamment ciblé pour que vous soyez la seule personne à le ressentir. Dans quel but les services d’ordres harcèlent-ils des individus parfaitement innocents? “Si tu veux supprimer ton chien arranges toi pour qu’on l’accuses d’avoir la rage”. Tout est fait pour vous inciter à devenir fou de telle sorte que le supplément de répression qu’on vous inflige – le tout petit coup de marteau de rien du tout, mais répété milles fois – deviennent parfaitement justifié, et vous fasse passer pour un ingrat qui n’aurait pas su tirer les bienfaits que le système economico-politique vous à “prodigué” ( toujours à l’insu de votre connaissance comme par hasard.) Un répression réussie se fait avec le sourire- et les régimes démocratiques le sont tout autant que les autres mais ils ont le “droit” pour eux : la protection du mineur, la protection des droits fondamentaux,, le procès par anticipation de vos désirs : forcément pervers etc. La répression est basée sur le plus petit commun dénominateur. On vous traite comme une enfant, ce qui justifie que l’on fronce les sourcils, Si un système peut instrumentaliser quelqu’un qui est bouché, peut le réprimer tranquillement avec une peine qui semble infime, et que la personne en question est la seule qui ne soit pas en mesure de le faire seule : alors cela devient très aisé de justifier l’existence d’une surveillance et d’une répression basée sur de soi disant critère de justices, ou de luttes contre des terroristes, des “aspirants terroristes”, des “futures terroristes ” bref, de justifier l’existence des moyens extravagants de cette surveillance généralisé et de toux ceux qui en vivent et en profitent dans l’ombre.
    Ils ont toujours une bonne raison pour cela : tel jour vous êtes passé devant tel endroit, tel autre jour vous avez écrit une lettre à telle personne etc. Et comme par hasard, les jours où le système vous harcèle le plus coincïdent toujours avec ceux où votre chance pourrait vous sourire : à trois jours d’un examen, ou le jour où vous croisez par hasard la femme que vous cherchiez etc. L’essentiel pour eux est de saper votre moral brique par brique, et justifier leur propre existence inutile financé avec nos sous et net d’impôts pour eux et tout cela pour faire valoir leur morale foireuse : la loi du plus fort masquée sous celle de “l’altruisme” et du “libéralisme.” Le plus drôle est de voir que demain les entreprises privées pourront se permettre de faire cette police avec leur revenus défiscalisés : torturer des employés au nom de l’ordre, violer des putes au motif qu’elles sont volontaires, des boucs émissaires au nom de la lutte contre les terroristes qui veulent détruire “nos valeurs” ou des innocents pour en faire des “héros” ( ca aussi c’est pratique !) tout cela au nom de la libre entreprise, du socio-médical, de l’altruisme, du bien et du modernisme. Car ce que font les états : mettre des armes en orbite, dans des logements, dans votre corps à l’aide d’implants ou sur des drones, demain les privés le feront encore mieux, pendant que leur instigateurs se feront sucer la bite – gratuitement évidemment : la loi de l’offre et la demande veut que seul le pauvre soit en position de demande : ce qui lui vaut les foudres des autorités – sur des yachts aux iles Bermudes en toute impunité.

    OM

    February 27, 2016 at 02:17

  11. Bonjour,
    Cas de harcèlement électromagnétique ? j’en suis un. Personnellement j’ai subi un traitement de la même sorte pendant 6 ans de 2008 à 2013. Infrarouges à hautes doses, le corps vous brûle toute la journée. J’ai dormi pendant plusieurs années enveloppé dans une couverture en aluminium comme Ben Laden ! Merci Pendant 6 mois je fut même obligé de coucher dans mon garage sous une table ne granit. Il s ont eu l’occasion de faire la démonstration de l’utilisation de leur joujou préféré, qui consiste à vous griller la ,plante des pieds.Maintenant ce que je subi, c’est le harcèlement sonore, c’est tout aussi pernicieux car c’est suffisamment ciblé pour que vous soyez la seule personne à le ressentir. Dans quel but les services d’ordres harcèlent-ils des individus parfaitement innocents? “Si tu veux supprimer ton chien arranges toi pour qu’on l’accuses d’avoir la rage”. Tout est fait pour vous inciter à devenir fou de telle sorte que le supplément de répression qu’on vous inflige – le tout petit coup de marteau de rien du tout, mais répété milles fois – deviennent parfaitement justifié, et vous fasse passer pour un ingrat qui n’aurait pas su tirer les bienfaits que le système economico-politique vous à “prodigué” ( toujours à l’insu de votre connaissance comme par hasard.) Un répression réussie se fait avec le sourire- et les régimes démocratiques le sont tout autant que les autres mais ils ont le “droit” pour eux : la protection du mineur, la protection des droits fondamentaux,, le procès par anticipation de vos désirs : forcément pervers etc. La répression est basée sur le plus petit commun dénominateur. On vous traite comme une enfant, ce qui justifie que l’on fronce les sourcils, Si un système peut instrumentaliser quelqu’un qui est bouché, peut le réprimer tranquillement avec une peine qui semble infime, et que la personne en question est la seule qui ne soit pas en mesure de le faire seule : alors cela devient très aisé de justifier l’existence d’une surveillance et d’une répression basée sur de soi disant critère de justices, ou de luttes contre des terroristes, des “aspirants terroristes”, des “futures terroristes ” bref, de justifier l’existence des moyens extravagants de cette surveillance généralisé et de toux ceux qui en vivent et en profitent dans l’ombre.
    Ils ont toujours une bonne raison pour cela : tel jour vous êtes passé devant tel endroit, tel autre jour vous avez écrit une lettre à telle personne etc. Et comme par hasard, les jours où le système vous harcèle le plus coincïdent toujours avec ceux où votre chance pourrait vous sourire : à trois jours d’un examen, ou le jour où vous croisez par hasard la femme que vous cherchiez etc. L’essentiel pour eux est de saper votre moral brique par brique, et justifier leur propre existence inutile financé avec nos sous et net d’impôts pour eux et tout cela pour faire valoir leur morale foireuse : la loi du plus fort masquée sous celle de “l’altruisme” et du “libéralisme”, masqué sous le procès en intention et sur la base de zéro faits. Le plus drôle et le plus inquiétant est de voir que demain les entreprises privées pourront se permettre de faire eux même cette police avec leur revenus défiscalisés : torturer des employés au nom de l’ordre, violer des putes au motif qu’elles sont volontaires, des boucs émissaires au nom de la lutte contre les terroristes qui veulent détruire “nos valeurs” ou des innocents pour en faire des “héros” ( ca aussi c’est pratique !) tout cela au nom de la libre entreprise, du socio-médical, de l’altruisme, du bien et du modernisme. Car ce que font les états : mettre des armes en orbite, distribuer les profits et le bienfaits à ces serviteurs, mettre des moyens de répression dans des logements, dans votre corps à l’aide d’implants ou sur des drones : demain les privés le feront encore mieux. Pendant ce temps là que leur instigateurs se feront sucer la bite – gratuitement évidemment : la loi de l’offre et la demande veut que seul le pauvre soit en position de demande : ce qui lui vaut les foudres des autorités – sur des yachts aux iles Bermudes en toute impunité.

    OM

    February 27, 2016 at 02:23


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s