Rudy2's Multilingual Blog

Just another WordPress.com weblog

MANIPULATION DES EMOTIONS ET DES ETATS DE CONSCIENCE+AUTRES QUESTIONS

with one comment

LE DOCUMENT CI-APRES EST EXTRAIT DU SITE DU COLLECTIF CONTRE LES ABUS DUS AUX PSYCHO-TECHNOLOGIES (CAPT) QUI A DEFINITIVEMENT FERME SES PORTES. 

LES STRATAGEMES et techniques de guerre psychologique destinés à tromper “l’adversaire”. Exemple d’appareils couverts par le secret ou en cours de développement mais documentés par des chercheurs. Exemple de dispositifs commercialisés permettant des effets similaires; technologies duales.

Les liens ci-dessous renvoient pour certains à des sites officiels extérieurs

SOMMAIRE
Messages subliminaux et recherches
Les Brevets accordés
Exemple : des lunettes qui flashent des messages subliminaux

MANIPULATION DES EMOTIONS ET DES ETATS DE CONSCIENCE

I ) Les études scientifiques et les brevets

INTRODUCTION

Les deux brevets mentionnés sur cette page exploitent le phénomène de synchronisation du cerveau sur une fréquence donnée pouvant entraîner une modification ou altération de l’état de conscience (appelé aussi entraînement), allié à une technique d’encodage de messages subliminaux. Un article du groupement d’intérêt en biomagnétisme (une traduction sur le site de CAPT est prévue) et deux dépêches illustrent les applications de ces inventions dans le domaine de la guerre psychologique, du contrôle du comportement et du traitement des dépendances à des substances diverses. (sur le site du CAPT)

Ces recherches sont en partie couvertes par le secret mais en partant de la recherche civile on peut arriver à une compréhension de différents aspects du phénomène. Les dispositifs mentionnés utilisent des ondes acoustiques ou/et des basses fréquences pour entraîner le cerveau à adopter la fréquence ou l’activité cérébrale souhaitée, les messages subliminaux viennent renforcer l’incitation à modifier le comportement.

Résumé des premières découvertes et citations diverses sur le sujet : En 1973 Dr Gerald Oster a découvert un phénomène particulier à l’école de Médecine du Mont Sinai à New York. Dr Oster avait étudié les effets des ondes sonores sur le cerveau. Il a découvert que faire entendre grâce à des écouteurs, deux tonalités différentes séparément à chaque oreille, faisait émettre le cerveau à une fréquence obtenue en faisant la différence entre les deux tonalités, par exemple si l’oreille gauche reçoit une fréquence de 400Hz et l’oreille droite une fréquence de 406Hz on trouvera une activité dominante de 6Hz sur l’EEG (electroencéphalogramme). Il a appelé ce phénomène : battements binauraux. Robert Monroe, fondateur de l’Institut Monroe des sciences appliquées en Virginie, a mené d’autres études sur ces phénomènes et a découvert des combinaisons particulières de tonalités et fréquences qui produisent des effets spécifiques chez l’homme. Sur les milliers de combinaisons de fréquences possibles qui pourraient être reproduites, Monroe et son équipe en ont sélectionné cinquante trois qui avaient des effets très positifs sur le cerveau. Monroe a fait breveter ce procédé en 1975, en l’appelant RAF Réponse d’Adoption de Fréquence ou FFR (Frequency Following Response). Monroe a également développé une série de cassettes, utilisant les combinaisons de fréquences que lui et son équipe ont découvertes. Il a appelé la série HemiSync, pour Synchronisation des Hémisphères.

Par ailleurs, lors d’une conférence sur les armes non létales, organisée par le Procureur Général des Etats-Unis en 1996, un participant a fait la déclaration suivante : “la connaissance scientifique de la physiologie humaine progresse au point qu’il sera bientôt possible de cibler des systèmes physiologiques bien précis avec des fréquences spécifiques d’irradiation électromagnétique pour produire des effets beaucoup plus subtils et précis que ceux produits par la conduite photique (lumières stroboscopiques provoquant la synchronisation / l’entraînement du cerveau).”

La conduite photique ou acoustique fonctionne sur le principe décrit ci-dessus et est utilisée par les entreprises qui commercialisent des cassettes (malheureusement de qualités inégales) permettant de se relaxer, de s’arrêter de fumer ou de boire (cf Newsweek n° p60-61, July 30, 1990). En partie en raison de ces différences de qualité et en partie en raison d’une certaine désinformation, l’efficacité de ce phénomène, étudié marginalement par les scientifiques, a longtemps été un peu controversé mais des études récentes confirment qu’il est bien réél.

L’étude du phénomène par Olivier Couturier et Bertrand Morisset dans leur livre „Subliminal – viol des consciences“ confirme que les messages contenus dans les cassettes subliminales commercialisées sont d’autant plus efficaces que le message adéquat est envoyé au bon moment. De plus si la technique d’encodage du message subliminal est maîtrisée, il est prouvé que ces informations seront traitées par le cerveau et influenceront le comportement. Dans la revue Sciences et Avenir de novembre 1998, Stanislas Dehaene chargé de recherche à l’Inserm (U334), CEA Orsay confirmait ceci : „Grâce à l’imagerie cérébrale, nous avons observé que des chiffres projetés très brièvement activent, inconsciemment, chez le sujet toute une cascade de traitements. L’information subliminale semble parcourir tout le cerveau et activer les mêmes régions que celles déclenchées par une information consciente, de la perception visuelle à la fonction motrice. C’est une surprise, un grand nombre de processus cérébraux peuvent donc être mis en branle sans que nous nous en rendions compte.“

BREVETS

Brevet US 5,159,703
Procédé pour effectuer des présentations subliminales silencieuses: ”Silent subliminal presentation system”, brevet accordé par l’Office des brevets américains
Lowery 27 octobre 1992
Résumé : Système de communication silencieux, où l’onde porteuse non audible, utilisant une gamme de fréquences très élevées ou très basses ou bien le spectre adjacent des ultrasons, voit son amplitude ou fréquence modulée en fonction de l’information à transmettre et propagée par voie acoustique ou vibratoire pour transmission dans le cerveau généralement par l’intermédiaire de haut-parleurs, écouteurs ou transducteurs piézoélectriques. Les ondes porteuses modulées peuvent être transmises directement en temps réél ou bien peuvent être enregistrées et conservées très facilement sur des supports mécaniques, magnétiques ou optiques pour une transmission tardive ou répétée à l’auditeur.
Inventeurs : Lowery; Oliver M. (5188 Falconwood Ct., Norcross, GA 30071)
No du dossier : 458339
Déposé : 28 décembre 1989

Brevet US 5,213,562
Méthode pour induire des états de conscience mentaux, émotionnels et physiques, ainsi qu’une activité mentale spécifique chez les êtres humains .
Monroe 25 mai 1993
Résumé :
Une méthode dont les types d’applications concerne la reproduction d’états de conscience souhaités; la formation d’un individu à reproduire un tel état de conscience sans autre stimulation sonore; et le transfert de tels états d’un être humain vers un autre en imposant à un individu l’EEG d’une autre personne superposé aux signaux stéréo désirés, qui déclencheront le phénomène du battement binaural.
Inventeurs: Monroe; Robert A. (Nelson County, VA)
cédé à : Interstate Industries Inc. (Faber, VA)
No. de dossier: 514460
déposé le : 25 avril 1990

United States Patent n°5,356,368
Méthode et dispositif pour induire les états de conscience souhaités, brevet accordé par l’Office des brevets américains
Monroe 18 octobre 1994
Résumé :
Méthodes améliorées et dispositif destinés à entraîner le cerveau à adpoter un modèle d’activité cérébrale. Utilise la Réponse d’Adoption de Fréquence (RAF ou FFR Frequency Following Response) et facilite l’obtention de l’état de conscience souhaité. Dans l’un des cas, une grande variété de formes d’ondes d’un électroencéphalogramme (EEG), spécifiques à un état de conscience donné, sont combinées pour produire une forme d’onde d’EEG à laquelle les sujets seront peut-être plus facilement susceptibles. Dans un autre cas, des modèles d’activités correspondant au sommeil sont reproduits en copiant des périodes d’activités cérébrales types, observées au cours de portions d’un même cycle de sommeil; les principes de la synchronisation du cerveau sont appliqués pour induire le sommeil. Dans un cas supplémentaire, les principes de la synchronisation du cerveau sont appliqués au milieu du travail afin d’induire et de maintenir le niveau souhaité de conscience. Un dispositif portatif est également décrit.
Inventeurs: Monroe; Robert A. (Nelson County, VA)
cédé à : Interstate Industries Inc. (Faber, VA)
No. de dossier: 664176
Déposé : 1er mars 1991

EXEMPLES

Des applications continuent d’être développées, comme cet aide mémoire électronique par exemple, à l’étude dans les laboratoires du célèbre MIT (Massachusetts Institut of Technology). Sans s’inquiéter de l’aspect controversé de ces thérories et messages subliminaux, qui ont toujours fait peur et fait l’objet d’informations contradictoires et de difficultés à se mettre d’accord sur la capacité du cerveau à traiter ces données et à agir en conséquence (et ce malgré des indications, que des magasins auraient réussi à réduire le vol à l’étalage en insérant des messages subliminaux dans la musique). Les recherches de Stanislas Dehaene viennent s’ajouter à toutes ces données.

Memories in the Corner of My Eye
Par Louise Knapp
02:00 AM Nov. 11, 2003 PT
Essayer de se rappeler tout le programme de la journée n’est pas une mince affaire — en particulier si elle est chargée en réunions d’affaires, courses au supermarché, cours de football et leçons de musique pour les bambins, et diverses autres escapades.
Une paire de lunettes surnommée, les verres pense-bête pourrait bientôt venir à la rescousse. Les lunettes ont un minuscule écran de télévision intégré dans un des verres et sont reliées à un PDA.
Le PDA peut être programmé à envoyer des messages ou des images sur cet écran. Chaque envoi est conçu de façon à activer la mémoire de l’utilisateur — qu’il s’agisse de l’image d’un ballon de foot, de la date du jour ou du nom du type qui vient juste de dire bonjour.
Et tous ces messages sont flashés devant l’oeil à une vitesse d’1/180e par seconde, ainsi l’utilisateur n’est pas même conscient qu’ils ont été envoyés.

http://hometown.aol.com/ccapt2001/stratagemes-emotions1.html

Written by rudy2

August 8, 2010 at 11:57

One Response

Subscribe to comments with RSS.

  1. Bonjour,

    Merci pour cet article. Je n’en reviens pas que cette technologie soit connue depuis si longtemps et dire que çà fait des années que j’essaye de trouver une preuve pour pouvoir confronter mes bourreaux.

    Je ne pouvais pas en parler ouvertement sans être pris pour un FOU. Mes “bienfaiteurs” voulaient me faire passer une camisole de force doublée d’une camisole “chimique”- j’ai de la chance d’être toujours en vie.

    Le hic c’est que je soupçonne ces psychopathes d’avoir fait un lavage de cerveau à ma famille et surtout à mon fils.

    Je suis certain que les armes psychotroniques sont utilisées sur la population à son insu pour atteindre de sombres objectifs. Il existe des victimes , comme moi, qu’on harcèle H 24. Des cobayes attitrés qui sont sollicités pour faire avancer la science et d’autres pour “tester” les résultats.

    Ce n’est pas une théorie farfelue, mais ce que j’ai pu constater pendant cette trop longue expérience qui dure et perdure.

    Je ne suis pas naïf au point de croire que je pourrais déposer aussi facilement plainte, mais c’est bon de s’extérioriser et d’alerter les autres victimes de faire attention à leur entourage et spécialement à leurs proches. TOUS LES GENS NE SONT PAS FORCEMENT IMPLIQUES MAIS PROBABLEMENT MANIPULES DISCRÈTEMENT SANS QUI LE SACHENT POUR VOUS ATTEINDRE.

    SARROUB MOURAD

    November 14, 2010 at 02:39


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s