Rudy2's Multilingual Blog

Just another WordPress.com weblog

TELEPATHIE SYNTHETIQUE : TORTURES PERPETREES PAR 100000 ESPIONS SECRETS DU FBI ET DE LA NSA VIA LA TELEPATHIE SYNTHETIQUE ET LES ARMES PSYCHOTRONIQUES.

with 17 comments

TELEPATHIE SYNTHETIQUE: TORTURES PERPETREES PAR 100.000 ESPIONS SECRETS DU FBI et DE LA NSA VIA LA TELEPATHIE SYNTHETIQUE ET LES ARMES PSYCHOTRONIQUES.
 
ENGLISH VERSION HERE: https://rudy2.wordpress.com/synthetic-telepathy-and-psycho-electronic-weapon-tortures-by-100000-fbi/

VERSION ESPAÑOLA AQUI : https://rudy2.wordpress.com/telepatia-sintetica-tortura-por-100000-espias-secretos-del-fbi-y-de-la-nsa-por-medio-de-la-telepatia-sintetica-y-las-armas-psicotronicas/

Traduit de l’anglais par Rudy Andria.
 
Décembre 2012.
 
Note de Geral Sosbee: Voir Description des symptômes à l’adresse: http://www.sosbeevfbi.com/part19-updatefor.html .
 
Sosbee Vétéran: http://www.sosbeevfbi.com/geralsosbeearmyf.html .
 
“Des psychopathes perverts du FBI et de la NSA effectuent secrètement et illégalement des expérimentations non consensuelles et sadiques de télépathie synthétique ainsi que des agressions par des armes psychotroniques sur des centaines de milliers de citoyens innocents aux États-Unis et ailleurs.
 
Envoyez cette page à tous vos amis et à vos pairs et collègues, diffusez vos connaissances, de sorte que tous les Américains et les autres citoyens, ailleurs dans le monde, soient informés sur les épouvantables dernières technologies secrètes, utilisées par le FBI et la NSA sur des centaines de milliers de citoyens innocents dans le monde entier.
 
Ce serait génial si quelqu’un pouvait publier ce post et faire passer le message sur internet, dans l’intérêt de tous les Américains épris de liberté et de tous les citoyens innocents du monde entier.
La majorité de ces personnes innocentes ne savent même pas qu’elles sont victimes de tortures et sont utilisées comme cobayes par ces tortionnaires pervers et psychopathes du FBI et de la NSA.”

——————————————

Le Pentagone et les agences américaines de renseignement appelées NSA (National Security Agency), C.S.S. (Central Security Service), D.I.A. (Défense Intelligence Agency), D.A.R.P.A. (Defense Advanced Research Projects Agency ), CIA (Central Intelligence Agency), D.H.S. (Department of Homeland Security), FBI (Federal Bureau of Investigation), et Cointelpro ou Counter Intelligence Program Unit, disposent d’une technologie hautement top secrète qui permet de capter les pensées intimes des individus dans les vibrations venant des impulsions électriques du cerveau.
Ces pensées peuvent être diffusées via des émetteurs-récepteurs infrasons à micro-ondes, des satellites, et toute autre forme de technologie qui utilise le transfert électromagnétique, la télévision, la radio, l’Internet et le téléphone.
 
Le Pentagone appelle “TELEPATHIE SYNTHETIQUE” cette technologie de la lecture des pensées, bien qu’il n’y ait absolument rien de paranormal sur ce sujet. La N.S.A. ou National Security Agency est une section hautement secrète du Ministère Américain de la Défense. La N.S.A. dispose d’un budget noir, et est toujours dirigée par un officier général de l’une des branches de l’armée américaine.
Les technologies top secrètes disponibles à l’armée américaine ont, en général, une avance d’une trentaine d’années ou peut-être encore plus sur la technologie, qui est disponible à l’économie civile des États-Unis.

Qui auprès du grand public américain est censé savoir le niveau de développement technologique dans les laboratoires secrets de la NSA et de la D.A.R.P.A. (Defense Advanced Research Projects Agency) ?

Le siège de la National Security Agency se trouve à Fort Meade, dans l’État américain du Maryland. Aujourd’hui, il existe des puces informatiques microscopiques basées sur la nanotechnologie, qui peuvent être insérées dans le corps d’ une personne au moyen d’une injection, d’une capsule ou d’ amalgame dentaire, à l’insu ou non du médecin ou du pharmacien.
Ces puces informatiques peuvent traquer, par radio ou par micro-ondes, la personne implantée.
Ces puces microscopiques peuvent également être rendues invisibles à la détection, via un scanner de Tomodensitométrie axiale, I.R.M.(Imagerie par Résonance Magnétique), T.E.P (Tomographie par Emission de Positons) et par quelques moyens de démagnétisation électromagnétique.
Avec les tous derniers progrès technologiques top secrets et rapides à la disposition des agences américaines de renseignement militaire, la nécessité d’utiliser des implants informatiques microscopiques dans l’exécution de la télépathie synthétique contre des individus ciblés est devenue obsolète.
On utilise, au contraire, un système à micro-ondes de contrôle à distance, un système subliminal, sans fil et lié au subconscient contre les personnes ciblées qui subissent le harcèlement par télépathie synthétique.
La télépathie synthétique est utilisée dans l’entraînement à la torture et/ou les expérimentations humaines, comme tactiques de diversion…, fausses pistes, dissimulations, miroirs aux alouettes et écrans de fumée, comme campagnes de diffamation par des associations, comme campagnes d’intimidation indubitablement secrètes contre les dissidents, et comme méthode d’espionnage.
 
Jadis, on croyait que les allégations sur les agents de la C.I.A. déversant secrètement des matières radioactives dans les bidonvilles des grandes villes des États-Unis, dans le cadre d’un programme de recherche des années 50, étaient tout simplement des théories de complot de masse, jusqu’au jour où le gouvernement fédéral américain a publiquement admis, dans les années 90, que l’allégation était bel et bien vraie.

Les agents du FBI et de la NSA qui font partie d’une société secrète états-unienne sont des sociopathes et des psychopathes génétiquement enclins à agir comme tueurs à gages, tortionnaires, agresseurs sexuels, harceleurs, calomniateurs et agents provocateurs impliqués dans les meurtres et la torture de centaines de milliers de citoyens américains innocents, pendant des années et des années.
 
Au dernier décompte, il existe 50.000 espions de la NSA incluant des hommes d’affaires, des prêtres, des dirigeants communautaires de tous les horizons, qui espionnent et pistent presque tous les Américains.
 
Afin d’empêcher toute manifestation de sympathie envers les victimes ciblées, les stagiaires en espionnage par télépathie synthétique, les sociopathes, les tortionnaires sadomasochistes, les calomniateurs, les conducteurs d’expérimentations ou expérimentateurs et les espions, évitent délibérément de ressentir les émotions de leurs victimes, en observant les ondulations électroencéphalographiques sur les écrans d’ordinateur, ainsi que les mots pensés en silence par leurs victimes, lesquels mots, eux aussi, apparaissent sur les écrans d ‘ordinateur.
 
Là encore, qui peut sentir toutes les émotions et les pensées qu’une personne donnée a vécues et senties, à chaque seconde de sa vie entière?
Les émotions et les mots silencieux des victimes des opérateurs de télépathie synthétique peuvent être diffusés, contre la volonté de ces victimes, à quiconque ces opérateurs-tortionnaires ont envie de les diffuser.

Ils ont aussi le pouvoir de bloquer ou censurer les émotions et les mots dont ils ne souhaitent pas la diffusion. Les espions par télépathie synthétique peuvent également placer leurs propres émotions et paroles criminelles, antisociales ou négatives chez leurs victimes, par le biais d’une technologie de lavage de cerveau et de télécontrôle à micro-ondes, une technologie subliminale liée au subconscient.

Ils peuvent, grâce à la télépathie synthétique, changer la voix derrière leurs paroles, de façon à faire croire que c’est la victime ciblée et non eux, les tortionnaires, qui sont en communication.

Ils peuvent également stocker les émotions et les mots pensés en silence, dans une banque de mémoire d’un superordinateur qu’ils ont la possibilité de retransmettre à une date ultérieure.

Il semblerait que les opérateurs en télépathie synthétique, bien que possédant un QI élevé, tendent, par prédisposition, vers un comportement sociopathe, en raison d’un défaut génétique ou d’une combinaison de défauts génétiques, et leur seule façon de pouvoir maintenir l’enthousiasme dans leur vie est de s’engager dans un modèle de dépendance aux activités et fantasmes sadomasochistes.
 
Si vous ne croyez pas en l’existence de la télépathie synthétique, vous devriez absolument consulter les sites web suivants qui révèlent cet aspect de la guerre psychologique électromagnétique et le contrôle mental qui est aujourd’hui déclassifié.
 
J’invite les lecteurs à imprimer / sauvegarder ce document ainsi que le lien suivant, où sont expliquées en détail et schéma à l’appui, les agressions et tortures sadiques, exécutées via des armes psychotroniques par la NSA, sur des centaines de milliers de citoyens innocents, cobayes et victimes, aux Etats-Unis et dans le monde entier.

“Opérations secrètes de l’Agence de Sécurité Nationale américaine NSA” (lien inconnu ).

Les lecteurs sont invités à imprimer le document dans le lien ci-dessus et à étudier les images et la technologie. Des informations importantes du lien ci-dessus pour les Américains et autres, pour s’éduquer, s’informer et se protéger eux-mêmes et leurs proches de ces expériences secrètes, non consensuelles et illégales, ainsi que des agressions et tortures exécutées par 100.000 psychopathes et espions secrets du FBI et de la NSA.

1) La NSA possède des dossiers sur tous les citoyens américains. La NSA recueille des informations sur leurs concitoyens, en faisant appel à des agents de la NSA et à plus de 50.000 espions (HUMINT).

2) Le personnel de la NSA dans la communauté ont généralement des “identités-écrans” comme travailleurs sociaux, prêtres, chefs religieux, avocats et chefs d’entreprises.

3) Le personnel de la NSA peut contrôler la vie de centaines de milliers d’individus aux États-Unis en utilisant le réseau de renseignement intérieur de la NSA et les sociétés écrans.

4) Ce réseau (DOMINT) couvre l’ensemble des Etats-Unis, implique des dizaines de milliers de membres du personnel de la NSA, et traque des millions de personnes simultanément.

5) NSA/DOMINT a la possibilité d’assassiner des citoyens américains en secret ou exécuter des opérations secrètes de contrôle psychologique, pour que les sujets se voyent attribuer un diagnostic de maladie mentale.

6) À l’heure actuelle, la NSA a des ordinateurs nanotechnologiques qui ont quinze ans d’avance sur la technologie informatique actuelle.

7) Des puces de télépathie synthétique et d’autres puces d’armes psycho-électroniques peuvent être insérées sans douleur, dans le corps des victimes, à leur insu et sans leur consentement, en seulement quelques minutes, par les espions du FBI et de la NSA.

8) la cartographie du cerveau générée informatiquement par la NSA peut surveiller en permanence l’ensemble de l’activité électrique du cerveau.

9) A des fins de surveillance électronique, l’activité électrique dans la zone de la parole du cerveau peut être traduite en pensées verbales.

10) les agents de la NSA peuvent utiliser ceci en secret, pour affaiblir et discréditer les sujets en simulant des hallucinations auditives, caractéristiques de la schizophrénie paranoïde.

11) Sans aucun contact avec le sujet, la surveillance neurale à distance peut cartographier l’activité électrique venant du cortex visuel du cerveau et peut aussi montrer sur un moniteur de video des images du cerveau du sujet. Les agents de la NSA voient ce que les yeux du sujet sont en train de voir.

12) La mémoire visuelle peut également être vue. Le Remote Neural Monitoring ou Surveillance Neuronale à Distance peut envoyer des images directement vers le cortex visuel, en contournant les yeux et les nerfs optiques.
Les agents de la NSA peuvent utiliser ceci subrepticement, pour placer les images dans le cerveau d’un sujet sous surveillance, durant le sommeil paradoxal, à des fins de programmation du cerveau .
 
13) La NSA, à Fort Meade, a mis en place un vaste système RNM bidirectionnel sans fil utilisé pour traquer les sujets et surveiller de manière non-invasive l’information audiovisuelle dans leur cerveau. Tout cela se fait sans aucun contact physique avec le sujet.
Le RNM est l’outil ultime de la surveillance et du renseignement intérieur.

14) Le discours, le son en 3D et l’audio subliminale peuvent être envoyés vers le cortex auditif du cerveau du sujet (en contournant les oreilles), et les images peuvent être envoyées dans le cortex visuel. Le RNM peut modifier les perceptions, les humeurs et le contrôle moteur d’un sujet.

15) Les “Signals Intelligence” de la NSA ont la capacité exclusive de contrôler à distance et de manière non invasive l’information dans le cerveau humain, en décodant numériquement les potentiels évoqués dans les émissions électromagnétiques de Hz 30-50,5 milliwatts en provenance du cerveau.

16) Surveillance à distance / traque d’individus en n’importe quel endroit, à l’intérieur de n’importe quel bâtiment, en permanence, partout dans le pays. Le RNM peut identifier électroniquement les individus et les traquer et pister, partout aux États-Unis.
NDT: et dans le monde entier.
 
17) Des dizaines de milliers de personnes, en tout endroit, qui font office de physionomistes et d’espions du voisinage ou des entreprises (parfois, sans qu’ils s’en rendent compte) pistent et contrôlent des sujets qui doivent être soumis au contrôle secret exécuté par le personnel de la NSA.
Comment le FBI et la NSA rendent invalides et handicapés leurs propres concitoyens innocents avant de les assassiner?
Dieu seul sait combien de ces meurtres non résolus et combien de ces maladies sont en fait commis par ces 100.000 agents et espions du FBI et de la NSA.

18) La NSA possède des kits visant à répandre, dans l’eau de robinet et les gaines de ventilation de la résidence des sujets, des drogues (comme le gaz soporifique ou les drogues qui facilitent le lavage de cerveau). Ceci est une émanation de la pharmacopsychologie de la CIA.
 
19) Les victimes subissent quotidiennement des introductions par effraction dans leur domicile de la part des espions secrets du FBI et de la NSA. Les victimes de ces tortures sans fin n’ont aucun moyen de prouver les effractions de domicile et l’empoisonnement de leur nourriture, puisque les espions du FBI et de la NSA détiennent une technologie pouvant facilement désactiver les systèmes de surveillance vidéo, les lignes téléphoniques et les systèmes d’alarme de sécurité des victimes de torture.

20) Les espions du FBI et de la NSA menacent des centaines de milliers de ces victimes de torture innocentes en Amérique avec des accidents, des attentats bio-terroristes, sous forme de rougeole, de varicelle, et de variole.
Egalement d’autres formes de virus, divers aspects mortels du sida, des maladies débilitantes (fibrose kystique, alzheimer, etc). Les espions du FBI et de la NSA affichent ces messages de menace sur Internet et seules les victimes de contrôle mental peuvent savoir que ces menaces leur sont destinées. Dans certains cas, malheureusement, ces victimes de torture souffrent sans savoir qu’elles sont victimes de torture…
 
…………………………………………………….

ARTICLE  CONNEXE

Version anglaise originale: http://www.iahf.com/nsa/20010214.html

 

JOHN ST. CLAIR AKWEI CONTRE LA N.S.A., FT. MEADE, MARYLAND, U.S.A.

Traduit de l’anglais par Rudy Andria.
 
Comment des milliers d’Américains innocents et respectueux de la loi sont quotidiennement harcelés et torturés à distance par la NSA via des dispositifs de surveillance neurale (RNM: Remote Neural Monitoring).
 
NDT: en réalité, ces actes de harcèlement et de torture électroniques ne concernent plus uniquement le peuple américain, la NSA sévit également dans de très nombreux pays du monde entier.
……………………….

Mission de la NSA et Programme de Renseignement Domestique.

Renseignement sur les transmissions/communications (COMINT).

Couverture totale de toutes les communications électroniques aux États-Unis et dans le monde pour assurer la sécurité nationale.
La NSA à Fort Meade, dans le Maryland est en possession des ordinateurs les plus avancés du monde depuis le début des années 1960. La technologie de la NSA est mise en œuvre dans le secret et dissimulée aux sociétés privées, aux universités et au grand public.
Signals Intelligence (SIGINT)
La mission de la Signals Intelligence de la NSA a évolué dans un programme de décodage d’ondes électromagnétiques dans l’environnement pour s’infiltrer sans aucun fil dans les ordinateurs et traquer des individus, grâce au courant électrique dans leur corps. La Signals Intelligence est fondée sur le fait que tout ce qui est doté d’un courant électrique dans l’environnement, est entouré d’un flux magnétique, qui dégage des ondes EMF (Champs ElectroMagnétiques). La NSA/Département de la Défense a mis au point un matériel de pointe numérique capable d’analyser à distance tout objet ayant une activité électrique, qu’il soit fait par l’homme ou qu’il soit simplement organique.
 
Intelligence Domestique (DOMINT).
 
La NSA possède des dossiers/fichiers sur tous les citoyens des Etats-Unis. La NSA rassemble des informations sur tous les citoyens américains qui pourraient présenter quelque intérêt à plus de 50000 agents de la NSA (HUMINT). Ces agents sont autorisés, par décret, à espionner n’importe quel citoyen. La NSA a mis en place pour la Sécurité Nationale un réseau de surveillance anti-terroriste permanent. Ce réseau de surveillance est totalement dissimulé au grand public.
Traquer des individus aux USA s’effectue facilement et à moindre coût, grâce au réseau de surveillance électronique de la NSA.
Ce réseau (DOMINT) couvre l’ensemble des États-Unis, implique des dizaines de milliers de membres de la NSA, et traque des millions de personnes simultanément. La mise en œuvre effective des opérations est assurée par la technologie informatique de la NSA conçue pour minimiser les coûts d’exploitation. Le personnel de la NSA occupe des postes quasi-publiques dans leurs communautés et dirige des sociétés légales, ainsi que des sociétés écrans, qui peuvent informer le service du renseignement de la communauté sur des personnes, qu’ils aimeraient pister. Le personnel de la NSA dans la communauté dispose en général d’une identité d’emprunt, comme travailleurs sociaux, avocats et chefs d’entreprises.
 
Des citoyens sont parfois la cible de la surveillance par le personnel de la NSA fonctionnant de manière indépendante.
Le personnel de la NSA peut contrôler la vie de centaines de milliers de personnes aux États-Unis, en utilisant le réseau de renseignement intérieur et celui des sociétés écrans de la NSA . Les opérations qu’ils dirigent de manière indépendante peuvent parfois aller au-delà des limites de la loi. Le contrôle à long terme et le sabotage de la vie de dizaines de milliers de citoyens, à leur insu, par des agents de la NSA peuvent fort bien se produire. Le Renseignement Domestique de la NSA (Domint) est en mesure d’assassiner secrètement des citoyens américains ou d’exécuter des opérations secrètes de contrôle psychologique, pour faire en sorte que les sujets soient diagnostiqués comme malades mentaux.
 
Réseau national de surveillance électronique de la NSA.
 
Dès le début des années 1960, on pouvait trouver les ordinateurs les plus avancés du monde à la NSA, à Fort Meade. Les percées de la recherche avec ces ordinateurs ont été conservées pour la NSA. À l’heure actuelle, la NSA possède des ordinateurs nanotechnologiques qui ont 15 années d’avance sur la technologie informatique actuelle.

La NSA obtient la couverture complète de l’information aux États-Unis, en utilisant des ordinateurs de pointe, qui exploitent l’intelligence artificielle, afin de filtrer toutes les communications, quel que soit le support, pour les mots clés qui doivent être portés à l’attention des agents cryptologues de la NSA. Ces ordinateurs surveillent toutes les communications entrantes et sortantes. Cette couverture globale des Etats-Unis est le résultat de la mission Signals Intelligence (SIGINT) de la NSA.

Le réseau de surveillance électronique de la NSA est basé sur un arrangement cellulaire de dispositifs indépendants, qui peuvent surveiller l’intégralité du spectre des champs électromagnétiques ou EMF. Ce matériel a été élaboré, mis en oeuvre et tenu secret, de la même manière que l’ont été d’autres programmes de guerre électronique.

Grâce à cette technologie le personnel la NSA peut, sans être repéré, s’infiltrer dans tout dispositif de communication existant. Cela inclut les ordinateurs, les téléphones, le matériel audiovisuel, les imprimantes, l’équipement électronique des voitures, et même les minuscules champs électriques chez l’homme (pour suivre des individus à la trace).
 
Manipulation et tripotage à distance des ordinateurs, orchestrés par la Signals Intelligence.
 
La NSA conserve la trace de tous les PC et autres ordinateurs vendus aux Etats-Unis. Cela fait partie intégrante du réseau d’intelligence domestique.

Les équipements en champs électromagnétiques de la NSA peuvent syntoniser avec les émissions radiofréquence provenant des cartes à circuits imprimés des ordinateurs personnels (tout en filtrant les émissions provenant des moniteurs et des blocs d’alimentation). Les émissions radiofréquence (RF) des cartes à circuits imprimés d’un ordinateur contiennent de l’information, sous forme numérique. Les ondes radiofréquence codées du matériel de la NSA peuvent entrer en résonnance avec les circuits des PC et modifier des données à l’intérieur du PC. Ainsi, la NSA peut obtenir un accès de la même manière qu’avec un modem sans fil, dans n’importe quel ordinateur du pays, pour la surveillance ou la guerre électronique antiterroriste.

Les signaux de radio et de télévision peuvent être substitués à la réception, à l’aide d’un équipement spécial de champs électromagnétiques. Le remplacement des signaux des radios et télévisions est une autre émanation de la mission de la Signals Intelligence (SIGINT) de la NSA.

Détection des champs électromagnétiques chez les humains à des fins de surveillance .

Le champ bioélectrique d’un sujet peut être détecté à distance, afin que ce sujet puisse être suivi, partout où il se trouve. Avec l’équipement spécial EMF les cryptologues de la NSA peuvent lire à distance les potentiels évoqués (à partir des EEG). Ceux-ci peuvent être décodés en états cérébraux et en pensées, présents chez une personne. Le sujet est donc parfaitement contrôlé à distance.
Le personnel de la NSA peut se connecter à toute personne dans le pays sur le réseau scanner EMF de Signals lntelligence. Les ordinateurs de la NSA repèreront alors cette personne et la traqueront 24 heures sur 24. La NSA peut choisir au hasard n’importe quel individu, puis le suivre n’importe où, aux États-Unis.
 
L’utilisation de la stimulation cérébrale via les champs électromagnétiques effectuée par la Signals Intelligence de la NSA .

La Signals Intelligence de la NSA utilise la stimulation cérébrale via les champs électromagnétiques pour la surveillance neurale à distance (Remote Neural Monitoring ou RNM) et la liaison électronique au cerveau (Electronic Brain Link ou EBL). La stimulation cérébrale via les champs électromagnétiques a été développée depuis le programme MKUltra du début des années 1950, qui comprenait des recherches neurologiques de recherche et développement en “radiations” (champs électromagnétiques non ionisants) et en bioélectrique. La technologie secrète qui en résulte est classée à la National Security Archives dans la catégorie “Radiation Intelligence”, et est définie comme “de l’information provenant d’ondes électromagnétiques émises de manière non intentionnelle dans l’environnement, et qui n’inclut pas la radioactivité ou les explosions nucléaires.”

La Signals Intelligence a mis en application et a gardé cette technologie secrète de la même façon que d’autres programmes de guerre électronique de l’administration américaine. La NSA surveille les informations disponibles au sujet de cette technologie et retient la recherche scientifique hors de portée du public. Il existe également des accords internationaux entre les agences de renseignement, dans le but de garder cette technologie secrète.

La NSA est propriétaire du matériel électronique qui analyse l’activité électrique chez l’homme à distance. La cartographie du cerveau générée par ordinateur de la NSA peut surveiller en permanence toute l’activité électrique du cerveau. L’aide aux enregistrements de la NSA dossiers décode les cartes individuelles du cerveau (de centaines de milliers de personnes) dans des buts de sécurité nationale. La stimulation cérébrale via les champs électromagnétiques est également utilisée secrètement par les militaires pour un lien cerveau-à-ordinateur (dans les avions de combat militaires, par exemple).

Pour les buts de surveillance électronique, l’activité électrique dans le centre du discours du cerveau peut être traduite en pensées verbales de l’individu. La surveillance neurale à distance (Remote Neural Monitoring ou RNM) peut directement envoyer des signaux codés vers le cortex auditif du cerveau, permettant ainsi une communication audio directe vers le cerveau (en contournant les oreilles). Les opérateurs de la NSA peuvent utiliser ceci afin d’affaiblir clandestinement des individus en simulant des hallucinations auditives caractéristiques de la schizophrénie paranoïaque.

Sans aucun contact avec l’individu, la surveillance neurale à distance (Remote Neural Monitoring) peut cartographier l’activité électrique du cortex visuel du cerveau d’un individu et montrer des images à partir du cerveau de l’individu sur un moniteur vidéo. Les opérateurs de la NSA voient ce que les yeux de l’individu qui est le sujet de la surveillance voient. La mémoire visuelle peut également être vue. La surveillance neurale à distance (RNM) peut envoyer des images directement au cortex visuel, court-circuitant les yeux et les nerfs optiques. Les opérateurs de la NSA peuvent utiliser tout ceci, afin de placer subrepticement les images dans le cerveau de la personne sous surveillance pendant son sommeil paradoxal, et exécuter la reprogrammation du cerveau.

Capacités des opérateurs de la NSA à utiliser la RNM .

Il y a eu un réseau de la Signals Intelligence aux États-Unis depuis les années 1940. La NSA, à Ft. Meade, a mis en place un vaste système RNM bidirectionnel sans fil qui est utilisé afin de pister les sujets et afin de surveiller de façon non invasive l’information audiovisuelle dans leur cerveau. Tout est effectué sans contact physique avec le sujet. La surveillance neurale à distance (RNM) constitue l’ultime moyen de surveillance et de renseignement intérieur. La parole, le son en 3 dimensions et du matériel audio subliminal peuvent être envoyés au cortex auditif du cerveau de l’individu (en contournant les oreilles) et des images peut être envoyées dans le cortex visuel. La RNM peut modifier les perceptions, les humeurs, et contrôle moteur d’un sujet.

Le lien cortex de la parole / cortex auditif est devenu l’ultime système de communication pour la communauté du renseignement. La RNM permet un lien complet et audiovisuel de cerveau à cerveau, ou un lien cerveau-à-ordinateur.

La Signals Intelligence de l’Agence nationale de la sécurité (NSA) : technologie de lien électronique avec le cerveau.

La Signals Intelligence de la NSA peut détecter, identifier et surveiller à distance les champs bioélectriques d’une personne.

La Signals Intelligence de la NSA possède la capacité, en tant que propriétaire, de surveiller à distance et de façon non invasive l’information qui se trouve dans le cerveau humain en décodant de façon numérique les potentiels évoqués dans les émissions électromagnétiques de 30 à 50 Hz et de 5 milliwatts provenant du cerveau.

L’activité neuronale dans le cerveau crée un déplacement du schéma électrique qui possède un déplacement de flux magnétique. Ce flux magnétique émet une onde électromagnétique constante de 30 à 50 Hz, et de 5 milliwatts. On trouve des pics et des schémas contenus dans les émissions électromagnétiques provenant du cerveau, et appelés “potentiels évoqués”.

Chaque pensée, réaction, commande motrice, événement auditif, et image visuelle dans le cerveau dispose d’un “potentiel évoqué” correspondant ou d’un ensemble de “potentiels évoqués”. Les champs électromagnétiques émis à partir du cerveau peuvent être décodés en pensées, images et sons, dans le cerveau de l’objet.

La Signals Intelligence de la NSA utilise une stimulation cérébrale transmise par champ électromagnétique comme un système de communication afin de transmettre des informations (ainsi que les messages du système nerveux) pour les agents du renseignement et également pour transmettre vers le cerveau des personnes qui font l’objet d’opérations clandestines (à un niveau non perceptible).

La stimulation cérébrale par champ électromagnétique fonctionne en envoyant un signal électromagnétique codé de façon complexe et pulsé afin de déclencher les potentiels évoqués (événements) dans le cerveau, formant ,en conséquence des sons et des images dans les circuits nerveux du cerveau. La stimulation cérébrale par champ électromagnétique peut également modifier les états cérébraux d’une personne et affecter le contrôle moteur.

Le Two-way Electronic Brain – Link (Lien électronique bidirectionnel avec le cerveau) est réalisé par la surveillance à distance de l’information audiovisuelle neurale, alors que l’on transmet des informations sonores au cortex auditif (en court-circuitant les oreilles) et que l’on transmet des images faibles au cortex visuel (sans passer par les nerfs optiques ou les yeux, les images apparaissent comme des écrans en 2 dimensions flottant dans le cerveau).

Le lien électronique bidirectionnel avec le cerveau est devenu le système de communication ultime pour le personnel de la CIA et de la NSA. La surveillance neurale à distance (ou RNM, qui surveille à distance les informations bioélectriques dans le cerveau humain) est devenue le système ultime de surveillance. Elle est utilisée par un nombre limité d’agents au sein de la communauté américaine du renseignement.

La RNM nécessite de décoder la fréquence de résonance de chaque zone spécifique du cerveau. Cette fréquence est ensuite modulée afin d’imposer de l’information à cette zone spécifique du cerveau. La fréquence à laquelle les différentes zones cérébrales répondent varie de 3 Hz à 50 Hz. Seule la Signals Intelligence de la NSA module les signaux dans cette bande de fréquences.

Un exemple de stimulation cérébrale par champ électromagnétique :

Zone du cerveau :

1) Cortex du contrôle moteur
2) Cortex auditif
3) Cortex visuel
4) Cortex Somatosenseur
5) Centre de la pensée

Fréquence de résonance bioélectrique :

1) 10 HZ
2) 15 HZ
3) 25 HZ
4) 09 HZ
5) 20 HZ

Information provoquée par modulation :

1) Impulsion de coordination
2) Son qui contourne les oreilles
3) Images dans le cerveau, contournant les yeux
4) Sensation de « toucher fantôme »
5) Imposition de pensées subconscientes
Cette information modulée peut être placée dans le cerveau à des intensités variables qui vont du subliminal au perceptible.

Un exemple de stimulation cérébrale par champ électromagnétique :

Zone du cerveau :

1) Cortex du contrôle moteur
2) Cortex auditif
3) Cortex visuel
4) Cortex Somatosenseur
5) Centre de la pensée

Fréquence de résonance bioélectrique :

1) 10 HZ
2) 15 HZ
3) 25 HZ
4) 09 HZ
5) 20 HZ

Information provoquée par modulation :

1) Impulsion de coordination
2) Son qui contourne les oreilles
3) Images dans le cerveau, contournant les yeux
4) Sensation de « toucher fantôme »
5) Imposition de pensées subconscientes
Cette information modulée peut être placée dans le cerveau à des intensités variables qui vont du subliminal au perceptible.

Le cerveau de chaque personne possède un ensemble unique de fréquences de résonance / d’entraînement bioélectrique. Envoyer des informations sonores au cerveau d’une personne avec la fréquence du cortex auditif d’une autre personne aurait pour résultat que les informations sonores ne seront pas perçues.

La personne qui a porté plainte (John St Clair Akwei) a appris l’existence de la RNM en étant en contact RNM bidirectionnel avec le groupe Kinnecome à la NSA, à Ft. Meade. Ils utilisèrent un son RNM en 3 dimensions et l’envoyèrent directement dans son cerveau, afin de le harceler entre octobre 1990 et mai 1991. A partir de mai 1991, ils eurent des communications RNM bidirectionnelles avec le plaintif et ont utilisé la RNM pour tenter de le neutraliser et de l’empêcher de se rendre auprès des autorités, afin de dénoncer leurs activités criminelles à son encontre, au cours des douze dernières années.

Le groupe Kinnecome possède environ 100 personnes qui travaillent 24 heures sur 24 à Ft. Meade. Ils ont également enregistré le cerveau des personnes avec lesquelles le plaintif était en contact, afin de le maintenir isolé. C’est la première fois qu’un citoyen civil a été harcelé avec la RNM et a été en mesure d’intenter une poursuite contre l’utilisation criminelle par le personnel de la NSA de cette méthode d’exploitation et de manipulation des renseignements.

Techniques et ressources de la NSA.

Surveillance et pistage à distance des personnes dans n’importe quel endroit, à l’intérieur d’un bâtiment, en permanence, n’importe où dans le pays.

Un système pour la mise en application peu coûteuse de ces opérations permet à des milliers de personnes dans chaque communauté d’être espionnés constamment par la NSA.

Dispositifs RNM à distance .

A) l’équipement RNM de la NSA lit à distance les potentiels évoqués (électroencéphalogramme) du cerveau humain pour le pistage des individus et peut envoyer des messages à travers le système nerveux afin d’affecter leurs performances.

B) [Information manquante de l’original]

C) la RNM peut identifier électroniquement les individus et les pister ensuite partout aux Etats-Unis. Cet équipement est sur réseau et il est utilisé pour les opérations de renseignement domestique, pour la sécurité du gouvernement, et pour la sécurité des bases militaires, et en cas de guerre bioélectrique.

Des « repéreurs » et des « passants espions » dans les zones métropolitaines.

A) des dizaines de milliers de personnes dans chaque zone travaillent en tant que « repéreurs » et le voisinage ou les entreprises placent des espions (parfois inconsciemment) qui suivent et surveillent les sujets qui ont été identifiés pour être contrôlés en secret par le personnel de la NSA.

B) des agents travaillant en dehors des bureaux peuvent être en communication constante avec les « Repéreurs » qui gardent trace des milliers de sujets de la NSA en public.

C) des agents de la NSA situés dans des bureaux distants peuvent instantanément identifier (en utilisant la RNM) tout individu repéré en public et qui est en contact avec la personne qui fait l’objet de la surveillance.

Produits chimiques et drogues dans les immeubles résidentiels, avec lignes de plomberie en plastique cachées, installées et entretenues par la NSA.

A) La NSA possède des kits visant à répandre, dans l’eau de robinet et les gaines de ventilation de la résidence des sujets, des drogues (comme du gaz soporifique ou des drogues qui favorisent le lavage de cerveau). Ceci est une émanation de la pharmacopsychologie de la CIA.

Bref aperçu des propriétaires américains de l’équipement mentionné et appartenant aux renseignements et à la lutte antiterroriste.

Réseau fixe d’équipement spécial de champs électromagnétiques qui peuvent lire les électroencéphalogrammes dans le cerveau humain et identifier/pister les individus en utilisant des ordinateurs numériques. La stimulation électrique du cerveau (ESB) par signal électromagnétique de la Signals Intelligence de la NSA est utilisée afin de contrôler les sujets.

Equipement électromagnétique qui rassemble les informations en provenance des cartes électroniques des PC tout en déchiffrant les émissions de radiofréquence, ce qui permet d’avoir un accès de type « modem sans fil » dans n’importe quel ordinateur personnel, partout dans le pays.

Tous ces équipements sont cachés, toutes ces technologies sont secrètes, toutes ces recherches scientifiques sont non déclarées (comme dans le cas de la recherche sur la guerre électronique).

Tout à fait inconnue du public, et cependant mise en application de façon complète et approfondie, cette méthode de renseignement intérieur est en place depuis le début des années 1980.

Table des matières.

Ressources.
Ces publications ont seulement été découvertes depuis décembre 1991, après que le plaintif ait déjà alerté les autorités (ministère de la Justice etc.) de la corruption publique effectuée par les employés de la NSA. Lorsqu’aucune action ne fut entreprise contre les employés de la NSA, j’ai effectué des recherches sur les technologies de surveillance électronique de la communauté du renseignement qui étaient impliquées, et j’ai découvert les publications suivantes :

The Body Electric
Electromagnetism and the Foundation of Life, by Robert Becker, M.D.
p. 265/313/318. Monitoringeuroelectric information in the brain. E-M wave E.S.B.
Cross Currents, by Robert Becker, M.D.
p. 70, p. 78, p. 105/210/216/220/242/299/303 E-M ESB. Simulating auditory hallucinations. p. 274, “Remote computer tampering using the RF emissions from the logic board.”
Currents of Death by Paul Brodeur
p. 27/93. Driving brain electrical activity with external E-M, Magnetophosphenes, Delgado.
The Zapping of America by Paul Brodeur
DoD E-M ESB Research, simulating auditory hallucinations.
Of Mice, Men and Molecules, by John H. Heller. 1963.
p. 110, Bioelectricity. probing the brain with E-M waves.
The 3-Pound Universe, by Judith Hooper
p. 29/132/137. CIA EEG research. EEG’s for surveillance.
In the Palaces or Memory, by George Johnson
E-M emissions from the brain,the brain as an open electromagnetic circuit.
The Puzzle Palace, by James Bamford
Signals intelligence, most advanced computers in the early Sixties
The U.S. Intelligence Community – Glossary terms at National Security Archives:
Radiation intelligence – information from unintentionally emanated electromagnetic energy, excluding radioactive sources.
The Search for the “Manchurian Candidate,” by John Marks
p. 327. Electrical or radio stimulation to the brain, CIA R&D in bioelectrics.
Secret Agenda, by Jim Hougan
National Security cult groups.
Crines of the Intelligence Commununity. by Morton Halperin
Surreptitious entries; intelligence agents running operations against government workers
War in the Age of Intelligent Machines
NSA computer supremacy, complete control of information
Alternate Computers, by Time-Life Books
Molecule Computers
The Mind, by Richard Restak, M.D.
p. 258, EEG Systems Inc., decoding brain E-M emanations, tracking thoughts on a computer.
MedTech, by Lawrence Gallon
Triggering events in the brain” direct to auditory cortex signals.
Cyborg, by D.S. Halacy, Jr. (1965)
Brain-to-computer link research contracts given out by the U.S. Govemment
Psychiatry and the C.I.A.: Victims of Mind Control by Harvey M. Weinstein. M.D.
Dr. Cameron, psychic driving. ultraconceptual communications.
Journey Into Madness: Ihe True Story of Secret CIA Mind Control and Medical Abuse, by Gordon Thomas
p. 127/276/116, 168-69. Intelligence R & D. Delgado. Psychic driving with radio telemetry.
Mind Manipulators, by Alan Scheflin and Edward M. Opton
MKULTRA brain research for information gathering
The Brain Changers, by Maya Pines.
p. 19. Listening to brain E-M emissions.

 
Table des Matières.

Ressources supplémentaires.

Ces publications ont seulement été découvertes depuis décembre 1991, après que le plaintif ait déjà alerté les autorités (ministère de la Justice etc.) de la corruption publique effectuée par les employés de la NSA. Lorsqu’aucune action ne fut entreprise contre les employés de la NSA, j’ai effectué des recherches sur les technologies de surveillance électronique de la communauté du renseignement qui étaient impliquées, et j’ai découvert les publications suivantes :

Modern Bielectricity
Inducing audio in the brain with e-m waves, DoD cover-up, E-M wave ESB. Remote EEGs.
Magnetic Stimulation in Clinical Neuropsysiology by Sudhansu Chokroverty
Magneto-Phosphenes. Images direct to the visual cortex.
The Mind of Man by Nigel Calder
U.S. Intelligence brain research
Neuroelectric Society Conference – 1971
Audio direct to the brain with e-m waves, two waf remote EEG.
Brain Control by Elliot S. Valenstein
ESB control of individuals
Towards Century 21 by C.S. Wallia
p. 21. Brain Stimulation for direct to brain communication.
Mind Wars by Ron McRae, associate of Jack Anderson
p 62/106/136. Research into brain-to-brain electronic communications, remote neural e-m detection.
Mind Tools by Rudy Rucker
Brain tapping, communication with varying biomagnetic fields. p. 82
U.S. News and World Report 1/2/84
p. 88. e-m wave brain stimulation. Intelligence community high tech.
Ear Magazine article on extremely low frequency radio emissions in the natural environment, radio emissions from the human body.
City Paper article on FCC and NSA “complete radio spectrum” listening posts. 1/17/92.
Frontiers in Science – 1958 – by Edward Hutchings, Jr.
p. 48
Beyond Biofeedback – 1977 – by Elmer and Alyce Green
p. 118
The Body Quantum by Fred Alan Wolf
Cloning – A Biologist Reports by Robert Gilmore McKinnell
Ethical review of cloning humans.
Hoover’s FBI by former agent William Turner
p. 280. Routines of electronic surveillance work.
July 20, 2019 by Arthur C. Clarke
Lida, Neurophonics, Brain/Computer Link
MegaBrain by Michael Hutchison
p. 107/108/117/120/123. Brain stimulation with e-m waves. CIA research and information control.
The Cult of Information by Theodore Rosnak – 1986
NSA Directive #145. Personal Files in Computers. Computer automated telephone tapping
The Body Shop
1968 implantation of an electrode array on the visual cortex for video direct to the brain and other 1960s research into electronically triggering phosphenes in the brain, thus bypassing the eyes.
Evoked Potentials by David Regan
Decoding neuroelectric information in the brain.

——————————————-

See also “National Security Agency” in
http://en.wikipedia.org/wiki/National_Security_Agency

“Central Security Service” in
http://en.wikipedia.org/wiki/Central_Security_Service

“ECHELON” in http://en.wikipedia.org/wiki/ECHELON

“Defense Intelligence Agency” in
http://en.wikipedia.org/wiki/Defense…ligence_Agency

and “Defense Advanced Research Projects Agency” in
http://en.wikipedia.org/wiki/Defense…rojects_Agency

The following links explain secret MKULTRA and COINTELPRO programs of FBI, CIA and NSA agencies.

http://thirdworldtraveler.com/FBI/FBI_watch.html

http://thirdworldtraveler.com/NSA/NSA_page.html

http://thirdworldtraveler.com/CIA/CIA_ThirdWorld.html

Posted via a free Usenet account from http://www.teranews.com
___________________________________________________________

See:
http://www.mindcontrolforums.com/akwei.htm
See:
http://www.sosbeevfbi.com/non-consensual.html
And for the FBI’s crimes:
http://portland.indymedia.org/en/2008/11/382350.shtml?discuss
See:
http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=2433
————————–
FBI on laser weapons (fbi removed the data on the link):
http://www.fbi.gov/publications/leb/2008/april08leb.pdf

————————————————————–

Written by rudy2

December 20, 2012 at 02:05

17 Responses

Subscribe to comments with RSS.

  1. It’s been a long time since I had the symptoms of electronic harassment and comportment manipulation. I was a Resistance fighter in Greece and I participated in the fight against dictatorship. The harassment started in the 80s.
    Thank you.
    Xrissi Dervissi Kampa

    chryssi dervissi d asterios

    June 14, 2013 at 07:43

  2. Mais que font les journalistes ?

    bertin

    June 22, 2013 at 09:56

  3. Bonjour,

    Le quatrième pouvoir (le mediatique) se porte bien ! Merci !
    Où en est le pouvoir législatif des citoyens, e-citoyens dans votre voisinage ?
    Où en est la biopolitique e-citoyenne ?

    Que pensez-vous de cette lecture : http://www.infohightech.com/spip.php?article32618

    Les rares prothésés civils web 4.0 du bionumérique chercheront-ils à relier bionumériquement le cerveau de deux patients de la nanosanté, leur permettant de communiquer directement dans un environnement bionumérique, afin de résoudre des énigmes simples de comportement ?

    Une autre expérience peut avoir pour but de relier avec succès les cerveaux de deux patients à des kilomètres de distance, dans un environnement bionumérique, en France.

    Les résultats de ces expériences indiqueront le potentiel futur de l’e-santé pour relier plusieurs cerveaux de patients, afin de former ce qu’on appelle un :

    “ordinateur biologique ou système vivant bionumérique”, ce qui pourrait permettre le partage d’informations sensorielle et moteur (haptique) entre :

    – soit des agrégats de tribus de patients ;
    – soit une grande association loi 1901 de patients.

    Des études antérieures avec interfaces cerveau-machine nous avaient convaincus que le cerveau est beaucoup plus plastique que ce que les résolveurs avaient pensé préalablement.

    Une interface de cerveau à cerveau permettrait la transmission d’informations tactiles et motrices (haptiques) chez les patients.

    Comme vous avez pu le lire, en 2013, des chercheurs en bionumérique ont relié électroniquement le cerveau de deux rats pour la première fois, leur permettant de communiquer directement, afin de résoudre des énigmes simples de comportement.

    diybio13

    August 14, 2013 at 15:20

  4. Bonjour

    Je subis tout cela au quotidien. On est scruté jusque dans notre plus profonde intimité. C’est d’autant plus grave qu’ ils peuvent de cette maniere connaitre nos numéros de carte bleu, mots de passes et codes en tout genre.. Au risque de les utiliser pour nous nuire… Pour lire nos mails etc..
    D’autre part, comme ils lisent nos pensées, on ne peux pas décider de partir quelque part pour leur échapper. Si l’on veux partir quelque part, ils le savent aussitôt que l’idée germe dans notre esprit et peuvent s’organiser en conséquence pour nous mettre le grapin dessus ou que l’on aille dans le monde du moment qu’il y a des antennes.
    Lorsque je compose un numéro de téléphone, j’arrive tout de même à les leurrer en prononcant dans ma tête d’autres chiffres que ceux que je compose mais c’est si peu de chose au regard de tout ce qu’ils savent sur moi avec cette technologie.

    Inutile de vous préciser le nombre d’implants neurales qu’ils ont réussi à me mettre. Ils utilisent aussi des nano-robot qui se déplacent dans le corps tout cela est biensur fait à distance sur un corps préalablement rendu conducteur et ensuite conditionné pour qu’on puisse le torturer comme s’il etait sous les yeux des opérateurs..

    Felix

    September 5, 2013 at 16:53

    • De mon côté j’ai commencé à avoir des doutes en juillet 2013… d’être épie en permanence même dans mon intimité. .. où que je sois …
      J’ai eu la certitude l’orsqu’un fait se produisait et que je le savais d’avance…. Ainsi que des mots que je n’utilisaient pas ( pour moi inconnus ) que je citais comme si je les avaient employés à maintes reprises. … ?????

      Vitalis

      March 24, 2016 at 15:00

  5. Bonjour,

    Voici une page que j’aurais voulu lire depuis très longtemps déjà!!
    Pour moi il est trop tard hélas. J’ai été un cobaye de A à Z et je le suis toujours.
    Je suis tellement triste, pour une personne comme moi qui a toujours couru derrière le bonheur, sans jamais le connaître, une personne toujours avec le sourire, je ne suis pas en train de me jeter des fleurs, mais je ne suis pas et ne veux pas être quelqu’un de méchant. Je prône la neutralité dans tous les sens du terme, depuis mon enfance. Ne prendre parti pour personne est mon mot d’ordre!

    Bref, je sais depuis 10 mois environ qu’on me manipule par la pensée. Il y a 6 ans mon cerveau a arrêté de penser librement, comme à l’accoutumée. Mes pensées artificielles ont été : Politique, politique et politique…impossible de penser à autre chose, car j’ai bien essayé de me forcer, mais rien à faire, mon cerveau était bloqué sur l’actualité politique.

    Tout au long de ma vie, j’ai connu ce handicap de la pensée ou bien encore de la concentration. Toujours faire plus d’efforts que les autres, à l’école, par exemple. J’ai lu, dans un article, que certains enfants étaient des enfants-produits programmés pour être toujours malheureux dans leur vie et connaître par la suite un bonheur fulgurant, non pas pour eux-mêmes mais pour les personnes à qui ils doivent penser!?
    Ma vie a été maîtrisée par un groupe de personnes extrêmement puissant, je pense!

    J’ai été, petit à petit, isolée. Les amis commencent à diminuer, le travail se fait de plus en plus rare, la famille fait en sorte de vous bannir… Tout est fait, pour que vous soyez fait pour obéir à ces pensées artificielles. Vous rencontrez des gens par la suite qui vous influencent sur cette thématique qui est la Politique et ce, quelque soit l’endroit où vous allez dans le monde. Un vrai cauchemar…et dès que je disais quelque chose, le lendemain c’était dans le journal ou autre. La peur m’a envahie. J’ai quitté Paris pour le plus grand cauchemar de ma vie(!?!) Cette personne a continué la travail en me manipulant le cerveau, pour me faire dire des choses à l’opposée de mes pensées. Une vraie torture, car vous êtes conscient que cela arrive, mais vous ne pouvez rien faire. Des odeurs fortes, des choses à manger affreuses qui vous rendent malades. Ensuite,il ne faut pas faire ci, il faut faire ça etc…(un vrai robot, je l’ai été!!)
    Mon enfance n’était que souffrance jusqu’à aujourd’hui, et, certaines pensées vous maintiennent en vie, car plusieurs fois, hélas, j’ai voulu franchir le pas du non-retour!
    Après avoir trouvé un moyen de communiquer avec eux, j’ai, plusieurs fois, voulu qu’on me laisse tranquille ou que j’allais en finir avec ma vie et qu’ils n’allaient pas obtenir ce qu’ils voulaient avec moi. Ils sont partis pour laisser place à des gens encore plus pervers. Je ne saurai jamais s’il y avait de bonnes personnes!?

    Aujourd’hui, je n’ai plus mon âme, dans mes yeux il y a un profond néant. Et la dernière pensée artificielle que j’ai eue est celle que je ne ferai plus partie du système, mon compte en banque est presque vide, plus de carte de sécu, plus d’adresse postale, j’ai nulle part où aller, depuis le 28 février 2014. Mes yeux me font extrêmement mal, mes pupilles sont dilatées, comme jamais mon iris est plus gros, bref, une autre moi. Les gens me regardent étrangement dans la rue, comme si j’étais un monstre. On me demande mon numéro de téléphone, quand je rentre dans une administration, on voit ce que je vois et ce que je pense en temps réel via les mobiles et ordinateur etc…cauchemar, cauchemar!!!
    Mais je sais ce que je suis en train d’écrire ne va pas dans les archives de bonnes personnes, je pense! C’est bien triste…Quand on est pervers, on va jusqu’au bout et vérifier si la personne victime est vraiment détruite ou pas (voir le degré).
    Il y a trop à dire, mais pas sur cette page. Bizarre que la police ignore ce qui se passe.

    Je veux juste être heureuse, une fois dans ma vie! Si vous avez un truc pour enlever tous ces micros-machins, faites-passer!

    Mel

    March 5, 2014 at 20:58

  6. courage, j’ai passe un pareil cauchemar a paris en tant que cobbaye et maintenant en grece j’ai des periodes pareilles. comment faire connaitre notre situation à une presse corrompue? courage,vous n’etes pas seule, vous pouvez communiquer à facebook, à targeted individuals. peut-être il y aura une certaine aide, mais j’en suis pas sûre. courage,si vous tapez a google comment on devient une personne cible, vous trouverez certaines informations et aussi comment se proteger, en tant que personne cible.

    chryssi dervissi d asterios

    March 6, 2014 at 06:48

  7. .
    J’habite Marseille à Beau Plan dans le 13 ième . En 2007 une énorme affaire d’état a démarré . Un nouveau voisin est arrivé à mon étage, un agent d’état spécialiste des ondes cérébrales et des réseaux et ne devant des comptes qu’à monsieur le président Sarkozy .Puis un appartement au second a été réquisitionné par d’autres agents “d’état “.Ils étaient tous équipés d’appareils d’écoutes militaires : radars de vision à travers les murs, avec ciblage et verrouillage sur individus , rayons nucléaires d’écoutes qui analysent les cordes vocales, les font parler pour vous faire écouter leur manipulation et former vos pensées à votre insu et répondre à des questions à votre insu , rayons qui infligent la douleur , lasers à UV qui projettent des chocs électriques etc .TOUT ces matériels militaires balancent des rayons magnétiques hautement et gravement radioactifs , des doses de micro-ondes de folie , et des fréquences radio variables . il y a la fréquence radio FELIN de 50 G.HERTZ , et les fréquences radio de fonctionnement de leurs autres appareils qui vous balances leurs rayons dans la tête et vous déglinguent le cerveau , vous créent une immense fatigue , et entrainent des pathologies médicales .Associés aux voisins qu’ils équipent , vous devenez la tête de turc , l’être qu’ils vont ridiculiser ,traquer, leur jouet .Tout ce qui vous est fait circule dans un immense réseau de gens équipés militairement , que les agents fournissent en drogue , quand vous sortez des stalkers vous prennent en chasse avec leurs rayons et ils sont supervisés . Puis ils forment des jeunes de quartiers défavorisés et leur prouvent qu’ils n’ont rien à craindre de la police ni de l’état, tout est permis , ils deviennent dealers et agents de renseignement ( en espionnant les autres dealeurs ), et grâce à leur appareils d’écoutes ils sont écoutés à distance .
    Le harcèlement électronique est sans fin . On ne peut rien faire stopper car c’est le chef d’état qui décide . Des générateurs leur fournissent l’énergie pour les rayonnements , technologie sans fil .Les voisins vous traquent en non stop dans votre appartement
    cette technologie leur permet d’exercer un racisme grave . Chasser les gens dans les copropriétés qui ne sont pas de leur monde .
    Des expériences de rayonnement de grande envergure ont été menées sous Sarkozy .
    De nombreux français sont privés de liberté .

    patricia

    September 26, 2014 at 14:36

  8. “Opérations secrètes de l’Agence de Sécurité Nationale américaine NSA” (lien inconnu ). Le lien ne marche plus🙂
    Omg qu’ils m’énervent ces innommables perps… Je le leurs souhaitent l’enfer, ainsi qu’à leurs familles et à leurs responsables.

    Cloone

    February 14, 2015 at 07:10

  9. Merci beaucoup pour avoir partagé cette information cachée sur Google qui est tellement sous controle et influence de l’armée americaine ont dirait.. Je suis ciblé depuis un nombre d’années, j’esperes que notre population va se reveiller un jour et crier “ASSEZ C’EST ASSEZ!” On est pas sur terre pour abuser ses voisins ou se montrer superieur parce qu’on decouvre une technologie qui attaque le cerveau, qui devrait toujours etre sacré. personnes ne devrait avoir acces a ca.. Ces gens ne merite pas leur liberté sur terre.

    CibléauQuebec

    February 9, 2016 at 12:12

    • Comment nous pouvons détecter ces puces qui sont dans le cerveau s’il vous plaît ?

      Alex

      April 24, 2016 at 14:33

      • Perso je les ai detecté en sonnant à plusieurs reprise lorsque je passais des portiques dans des magasins. Il n’y a qu’une puce qui peut déclencher cela.. Et c’est certainement quand ils la mettent en mode actif pour nous suivre ou agir sur nous durant nos déplacements.

        Felix

        November 1, 2016 at 17:38

  10. Cher Dames et Monsieurs,

    Je suis provoqué et torturé par ce phénomène ” sans raisons logiques”.. je suis un homme qui ne dépasse pas les limites dans tout et partout.. aussi quand j’étais un étudiant en Allemagne.
    mon cas est particulierement trop difficile, parce que j’avais quelques fois des attaques par
    l’ arme électromagnétique dans la rue “sans raisons” j’ etais conscients et je sais qu’est ce que je veut faire… malgré les plaintes qui
    J’ ai envoyé aux responsables.. ces Agents et psychopathes me poursuivent par tout et dans tous les endroit et dans tout les situations jours et nuit 24 /24, 7/7, 12/12…
    Comme un criminel ou un personne recherché mais au contraire je suis un homme positive et J’ essayer d’ améliorer mon niveau de vie de travailler, de marier et l’ objectif de vivre en simplicité ………(… ).
    Le plus important c’ est de concepter ou de construire un anti contre ces micro -ondes ( harcèlement électronique / télépathie synthétique ). Puisque c’est un phénomène artificiel, on peut le défendre a l’aide d’un anti pour nous nous protegeons contre et sauver
    l’ humanité.. et à mon avis cette appareillage attaché à la ceinture dans la main par exemples ou a la jambe.. et l’achat de ce matériels peut sur et certains améliorer l’évolution économique mondiale et protégé l’ humanité a l’aide bien-sûr de l’ unicef et l’ Unesco……..
    mes salutations amical.
    Phone:00216/52168516
    E-mail:kaisdakhli@yahoo. fr
    Reisepass:v010096

    Dakhli kais

    June 24, 2016 at 23:54

    • Kevin thompson carle and shacoy moore. Are using nwo toruring devices on me they use this devices on children they have no merc .with them are some child is in trouble

      Michael bomberry

      August 1, 2016 at 06:34

  11. Je pense conprendre : )(
    Si vous voulez me contacter

    amina

    September 14, 2016 at 14:09

  12. je suis victime harassement electronique depuis longtemps ils se melent enormement dans ma vie individuelle si vous pouvez aider moi

    chryssi dervissi kampa

    October 5, 2016 at 15:05


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s