Rudy2's Multilingual Blog

Just another WordPress.com weblog

FASCISME DE PROXIMITE: et si l’outing qui sévit autour de l’UMP n’était qu’une des méthodes de BIG BROTHER?

leave a comment »

Et si l’outing qui sévit autour de l’UMP n’était qu’une des méthodes de Big Brother ?

par Christian Combaz

 http://www.atlantico.fr/decryptage/petites-saloperies-entre-amis-et-outing-qui-sevit-autour-ump-etait-qu-methodes-big-brother-christian-combaz-742648.html#AiuPTbxSYd6Hflqp.99

 

Le début de la tyrannie, ce n’est pas quand un dictateur prétend se mêler de vos affaires, c’est quand votre voisin croit en avoir le droit. Ce n’est pas quand la Milice vous demande des comptes, c’est quand vous les devez à n’importe qui, un journaliste, un lecteur de journaux people, sans avoir eu connaissance de l’acte d’accusation, sans savoir devant qui, sans savoir pourquoi une exigence de transparence doit vous être appliquée ici et maintenant, à propos d’un sujet qui n’a aucun rapport avec ce que vous faites. Le fascisme de proximité, c’est devoir se justifier non de ce que l’on dit, mais de ce qu’on a voulu dire. Non de ce que l’on fait, mais de ce que l’on est. Et encore, non pas même de ce que l’on est , mais de ce que les autres pensent que l’on est: homosexuel, raciste, maurrassien, barrésien, catho-coincé, anti-démocrate, identitaire, fraudeur fiscal, mafieux, tout y passe, sauf trotskyste, c’est bizarre.

Le fascisme de proximité, c’est quand trois adolescents de quatorze ans en coincent un quatrième contre la porte des WC pour le faire avouer sur le ton “allez, quoi, dis-le que t’es pédé”. Dix ans plus tard, le tableau ne change guère. Après une licence de socio, une douzaine de colloques freudiens et l’intégrale de Brétecher, les mêmes accusateurs, les animateurs qui gagnent trente mille euros, les gens qui vont déjeuner à quinze convives chez Laurent, désignent n’importe qui dans la vie sociale, pour lui faire cracher le morceau en public. Allez, dis-le que t’es homo. Allez, tu verras, tu seras soulagé. La rédemption n’est pas loin. Tu pourras rejoindre le camp des gens bien, ceux qui vivent dans la transparence, ceux qui attendent d’autrui la clé de leur propre fonctionnement.

C’est curieux, mais ce sont les mêmes mots qu’employaient jadis les tortionnaires, pour faire tomber un réseau. Un député par-ci, un archevêque par-là. Allez ,monseigneur, dites-nous que vous êtes de la jaquette, vous vous sentirez mieux après. On donne, de tous les réticents aujourd’hui, l’image de gens qui s’ignorent, qui ne veulent pas le dire, qui ne veulent pas du mariage gay, parce qu’ils ne s’acceptent pas eux-mêmes. Ils devraient se faire soigner, puisque les autres les jugent malades. C’est à peine si, sur le sujet, on leur reconnaît la faculté de réfléchir. Le président de la République, stalinien tendance Casimir, vient d’invoquer une véritable exception de légitimité, à propos des idées de ses adversaires sur le mariage homo : “je ne sais pas, a t-il déclaré, si on peut appeler cela des idées”. A ceux qui se demanderaient si on peut appeler cela un Président, rappelons qu’il déclarait, en 2003, lors d’un débat chez Arlette Chabot : “je respecte l’opinion de tous quand ils sont de gauche.”

Quoi qu’en disent les bons apôtres de la transparence, la liberté de garder les apparences est une liberté fondamentale. La liberté de ne pas dire qui l’on est, de quelle affection on est atteint, de quelle blessure on a souffert, de ne jamais faire allusion à ce l’on préfère au lit, est un véritable droit de l’Homme. Le dernier artifice qu’a inventé la tyrannie du cool-cool-sympa, est de prétendre que justement les refoulés représentent un danger, parce qu’ ils ont tendance à garder leur cravate et à ne pas monter sur les tables les jours de mariage . Ils méprisent twitter . Ils n’ont pas de page facebook.

Ils ont une si haute idée d’eux-mêmes qu’ils finiront, peut-être, par avoir de l’ambition pour leur pays. On mesure en ce moment combien c’est cela, surtout, qui irrite leurs adversaires.

Written by rudy2

June 2, 2013 at 06:54

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s