Rudy2's Multilingual Blog

Just another WordPress.com weblog

Hyper sensibilité électromagnétique: Les nouvelles preuves scientifiques du Syndrome Neurologique

leave a comment »

www.next-up.org

Publication scientifique gouvernementale US : www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21793784  

 

 

28/07/2011

Avants propos de la rédaction : Somatique définition :

Qui concerne le corps, c’est l’opposé au psychique, c’est une réaction qui est purement organique en provenance de causes et d’effets physiques. Transposé dans le cas de la présente étude scientifique validée : c’est une perception des stimuli externes (les irradiations des CEM artificiels) via des récepteur spécifiques, notamment ceux du système nerveux somatique dit périphérique qui est constitué de fibres efférentes qui sont responsables d’effets indésirables dont des contractions musculaires, etc … , et de fibres afférentes recevant des informations venant de l’extérieur. Concrètement afin de démontrer les mensonges des théories négationnistes il a été installé bien en vue à l’EHS Zone Refuge de France, un site d’antennes relais non activé afin de prouver que les EHS présents pour un ressourcement ne sont affectés par aucune perturbation psychosomatique (relation de l’esprit au corps) et supportent sans aucun problème la présence visible d’antennes relais.

——————————————————————-

Hyper sensibilité électromagnétique: Les nouvelles preuves scientifiques du Syndrome Neurologique. McCarty DE , Carrubba S , Chesson AL , Frilot C , Gonzalez-Toledo E , AA-Marino .

Department of Neurology, LSU Health Sciences Center, Shreveport, Louisiane, USA.

Résumé

Objectif : Nous avons cherché des preuves directes que la résistance à l’exposition aiguë à un environnement de champs électromagnétiques pourrait induire des réactions somatiques par rapport à l’hyper sensibilité aux CEM.

Méthode : Le sujet, une femme médecin auto-diagnostiquée avec une hyper sensibilité aux CEM, a été exposée à un champ électrique en moyenne de 300 V/m de 60 Hz (comparable à l’environnement typique d’une résistance aux CEM) lors de l’étude scientifique de provocation contrôlée et de l’étude comportementale.

Résultats : Dans une procédure de provocation de CEM en double aveugle et spécialement conçue pour minimiser involontairement les signaux sensoriels, le sujet a développé des douleurs temporelles, des céphalées, des spasmes de contractions musculaires, et a eu une forte augmentation de son rythme cardiaque à plus de 100 après le début de l’exposition aux CEM (P <0,05). Les symptômes ont été causés principalement lors des transitions physiques (off-on et on-off) plutôt que la présence du champ électromagnétique, comme évalué en comparant la fréquence et la gravité des effets des champs EM pulsés et continus par rapport à une exposition fictive. Le sujet n’avait aucune perception consciente du champ à en juger par son incapacité à signaler sa présence le plus souvent que dans le contrôle simulé.

Discussion : Le sujet a démontré statistiquement la fiabilité de ses réactions somatiques en réponse à l’exposition aux CEM subliminaux dans des conditions qui raisonnablement excluent un rôle causal des processus psychologiques. Conclusion : L’hyper sensibilité aux CEM peut se produire dans un authentique environnement de champs électromagnétiques et induire un syndrome neurologique.

———————————————————————-

 – L’étude scientifique [PDF UK payant] – Le Syndrome (Neurologique) des Micro-Ondes [PDF version Fr]

Written by rudy2

August 25, 2011 at 17:58

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s